Kazakhstan : les partisans du président Nazarbaiev emportent largement les élections parlementaires
2005-11-15

Résultats contestés par les observateurs internationaux et l'opposition.

Les résultats définitifs des élections parlementaires au Kazakhstan, profondément mis en cause par les partis d'opposition et les observateurs internationaux, témoignent d'une certaine lutte de pouvoir au sein de la propre famille du président du pays, Nursultan Nazarbaiev.

Le second tour du scrutin, organisé en vue de compléter le premier vote intervenu le 19 septembre, s'est tenu le 3 octobre. Le décompte officiel des sièges donne les résultats suivants :
- Le parti Otan, support officiel du président Nazarbaiev emporte 42 des 77 sièges du Parlement. Il est crédité de 60 % des voix.
- Le Parti Agrarien et civique, également d'orientation pro-présidentielle s'est assuré 11 sièges.
- Le parti Asar, conduit par la fille du président, obtient quatre députés.
- Le parti d'opposition modéré Ak Zhol reçoit deux sièges, tandis que le Parti Démocratique du Kazakhstan n'aura qu'un représentant au parlement.
- Les autres sièges de députés sont classés comme indépendants, mais la plupart d'entre eux sont d'orientation pro-présidentielle.

La principale coalition d'opposition, comprenant le Parti Communiste et le Choix Démocratique du Kazakhstan, n'a pas réussi à être représentée au Parlement.
Les observateurs internationaux, en particulier les représentants de l'OSCE, ont mis en question les résultats du vote, dénonçant de « sérieuses atteintes » à la régularité du scrutin et un dépouillement « problématique ». Les représentants d'Ak Zhol ont traité le décompte officiel des voix au premier tour de « falsification grossière ».

D'après Eurasianet. Traduit de l'anglais par hervé Collet.