Kazakhstan : l'élection présidentielle se tiendra le 4 décembre 2005
2005-11-15

Le 24 octobre à minuit a été clos l'enregistrement des candidats au poste du Président de la République du Kazakhstan. L'élection se tiendra le 4 décembre 2005.

Conformément au paragraphe 8 de l'article 12 et à l'article 59 de la loi constitutionnelle portant sur "Les élections en République du Kazakhstan", la Commission centrale électorale a enregistré cinq candidats à la Présidence de la République :

- 1. Nursultan NAZARBAYEV
- 2. Zharmakhan TUYAKBAY
- 3. Mels YELEUSSIZOV
- 4. Yerassyl ABYLKASSYMOV
- 5. Alikhan BAYMENOV

La campagne de propagande des candidats a débuté le 25 octobre et s'achèvera le 2 décembre 2005 à minuit.

L'Agence eurasiatique de notation a rendu publics les résultats d'un sondage portant sur les candidats, pour la période du 20 au 27 octobre. Selon ses analyses, le président en exercice, N. Nazarbayev recueillerait 67,94 % des suffrages ; Zh. Tuyakbay - 13,81 % ; A. Baymenov - 11,5 % ; Y. Abylkassimov - 4,14 % et M.Yeleussizov - 2,61 %.

25 observateurs étrangers, déjà sur place, ont commencé leurs missions d'observation dans certaines régions du Kazakhstan. Les observateurs du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'OSCE B. Groen (Pays-Bas) et Jh. Braun (USA) ont visité la région de Zhambul dont le territoire, plus grand que celui de France, sera bientôt peuplé d'un million de personnes. Les experts ont rencontré le gouverneur de la région, qui leur a parlé de la situation socio-économique de la région, mais aussi des mesures entreprises dans le cadre des préparatifs au scrutin du 4 décembre 2005.

Deux autres experts de l'OSCE, K. Effad (Iran) et L. Glens (Suède), se sont rendus au district Burlinskyi de la région Kazakhstan-Ouest où ils ont pu examiner l'activité de la commission électorale du district.

En mission d'observation dans la région du Kazakhstan-Nord, les représentants de l'OSCE, J. Russel et V. Shmettau ont rencontré le gouverneur de la région et le président de la commission régionale, visité des circonscriptions électorales dans 2 districts régionaux et 1 dans la ville de Petropavlovsk.

L'envoyé spécial de l'Union Européenne en Asie Centrale, Jan Kubish, en visite au Kazakhstan, a rencontré le 25 octobre un des candidats à la présidentielle, Zharmakhan Tuyakbay. Ils ont eu un échange d'opinions sur la situation politique dans l'ensemble de la région et, en particulier, au Kazakhstan à la veille des élections présidentielles. Zh. Tuyakbay lui a présenté les dispositions principales de son programme électoral.

Le 27 octobre, Jan Kubish a été reçu par un autre candidat, actuel président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbaiev. A l'issue de l'entretien, l'Envoyé spécial de l'UE a déclaré : " C'est très important pour nous de voir l'intérêt du Kazakhstan dans le développement des relations avec l'UE dans tous les domaines. Nous ne partons pas du point zéro, au contraire, nous connaissons déjà une large coopération que nous devrons approfondir davantage. Le Président compte sur le soutien de l'UE de l'adhésion du Kazakhstan à l'OMC. Je serais ravi de porter cela à la connaissance de tous les États-membres de l'UE. Je me réjouis que le Président ait signé le 9 septembre dernier un décret annonçant "Les mesures de réalisation des droits des citoyens du Kazakhstan relatifs à la participation aux élections libres, justes et concurrentes". Il crée le fondement d'un scrutin honnête".

Le même jour, Jan Kubish a rencontré le troisième candidat au poste du président du Kazakhstan Alikhan Baymenov. L'envoyé spécial de l'UE a discuté avec lui de la situation actuelle dans le pays, des perspectives de la coopération entre le Kazakhstan et l'Union Européenne. Il a été également question du déroulement de la campagne électorale. Le candidat Baymenov a qualifié de fait positif l'institution du mandat de l'envoyé spécial de l'UE en Asie Centrale, ce qui témoigne de l'importance grandissante des relations entre le Kazakhstan et l'Union Européenne.

Le 27 octobre, le président de la Commission centrale électorale, Onalsyn Zhumabekov, s'est entretenu avec le Représentant permanent des États-Unis auprès du BIDDH de l'OSCE, Mme Julia Finli, au sujet du déroulement de la campagne électorale. Ils ont eu un échange de vues sur les législations électorales américaine et kazakhstanaise, évoqué l'activité des observateurs étrangers au Kazakhstan et la coopération entre les deux pays dans le cadre de l'OSCE.

Le 31 octobre, le Procureur général du Kazakhstan, Rashid Tussupbekov, a rencontré l'Ambassadeur, chef de la mission du BIDDH de l'OSCE, Audrey Glover. Au cours de l'entretien, ils ont discuté des modalités de fonctionnement de la mission d'observation du BIDDH et des mesures qui garantissent la tenue des élections présidentielles conformément à la loi.

Selon M. Tussupbekov, le Parquet général a reçu 77 plaintes, soit 0,5 % de toutes les réclamations, contre les irrégularités commises par les pouvoirs publics. Ainsi, 49 plaintes sont déposées contre l'administration de Yerassyl Abylkassimov, 3594 - contre celle de Alikhan Baymenov, 7 - contre celle de Nursultan Nazarbayev et 8874 - contre celle de Zharmakhan Tuyakbay. Le Parquet général examine chaque plainte et prend des mesures qui s'imposent.

Sur la demande du Chef de la mission du BIDDH, le Parquet général et la Mission sont convenus d'effectuer régulièrement l'échange de données et d'informations sur les irrégularités commises.

Egalement le 31 octobre, la Chef de la mission d'observation de l'OSCE, Audrey Glover, lors de son entretien avec le ministre de la justice, Mme Zagipa Balyeva, a indiqué que les experts de l'OSCE sont en train de préparer leur premier compte-rendu intermédiaire sur le déroulement de la campagne électorale.
La Chef de la mission a assuré que l'observation du scrutin sera menée dans le respect des principes de neutralité et d'impartialité et que les conclusions seront tirées uniquement sur la base de faits incontestables. Le processus électoral au Kazakhstan ne saurait en aucun cas être comparé avec les élections dans d'autres pays. L'unique critère sera la conformité du scrutin aux standards de l'OSCE.

Le même jour, à l'issue de l'audience auprès du Président du Kazakhstan le Président de l'Assemblée Parlementaire de l'OSCE, A. Hastings, a exprimé l'espoir que le Kazakhstan occupe le poste de président de l'OSCE en 2009. Il a notamment déclaré : « J'espère que la décision qui sera prise à Bruxelles en 2006 sera positive ».

M. Hastings a également exprimé un certain nombre de ses jugements sur le Kazakhstan au cours des entretiens qu'il a eu avec les présidents des deux chambres du Parlement kazakh : MM N. Abykayev et O. Mukhamedjanov. Selon lui, le Kazakhstan a fait un grand progrès, notamment en matière de construction d'une société démocratique, et les élections attendues en sont une preuve. Il a noté avec satisfaction les avantages du système électronique de vote « Sailau», dont l'expérience pourrait être utile même pour les pays les plus développés.

Selon les informations du Ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan, au 31 octobre, 187 personnes sont accréditées en tant qu'observateurs des pays étrangers et des organisations internationales. Il s'agit de : 44 experts de l'OSCE ; 38 observateurs des missions de la CEI ; 31 représentants de diverses organisations internationales; 74 observateurs des pays étrangers.

La mission d'observation de l'OSCE est dirigée par l'ambassadeur Audrey Glover, celle de la CEI par le président du comité exécutif, M Vladimir Rushaylo. Les organisations internationales sont pour l'instant représentées par la Fondation internationale des systèmes électoraux (IFES), l'Organisation de Coopération de Shang-hai, l'Organisation d'observation des élections dans les pays de la CEI (CIS-EMO). Parmi les pays étrangers qui ont déjà accrédité leurs représentants se trouvent la Turquie, la Bulgarie, l'Israël, l'Inde, la Malaisie, la Mongolie, la Norvège, la Roumanie, l'Ukraine, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et la Biélorussie.

L'accréditation des observateurs étrangers et des représentants des médias sera clôturée le 27 novembre 2005.

Les candidatures d'observateurs sont examinées par la Commission centrale électorale sur la proposition du Ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan.

Source : Ambassade du Kazakhstan en France d'après des informations fournies par le service de presse du MAE du Kazakhstan
- Contact relations presse : Mlle Gulsara Arystankulova
- Tel. 01 45 61 52 10
- Fax. 01 45 61 52 01
- E-mail : [URL : gulsara@amb-kazakhstan.fr]
- Site Internet : [URL : amb-kazakhstan.fr]