Hongrie : composition du Parlement (session 2002-2006)
2006-03-28

L'Orszaggyules (Parlement), monocaméral, comprend cent quatre vingt-six membres élus pour quatre ans.

Un système électoral complexe



Le système électoral est l'un des plus complexes au monde. Sur les 386 députés, 176 sont élus au scrutin majoritaire à deux tours au sein de circonscriptions individuelles, 152 sont désignés au scrutin proportionnel au sein de dix-neuf départements et enfin 58 députés sont élus sur des listes nationales à partir des restes cumulés des votes s'étant déroulés au sein des circonscriptions individuelles et des départements, soit l'ensemble des suffrages n'ayant pas permis d'élire un candidat. Chaque citoyen effectue un double vote : il se prononce en faveur d'un des candidats de sa circonscription et il vote pour la liste départementale d'une formation politique. Ce système complexe a pour but de garantir une représentation importante de la première formation de l'opposition. Pour être représenté au Parlement, un parti doit obtenir au minimum 5% des suffrages exprimés.

Chaque formation politique souhaitant présenter une liste aux élections législatives doit impérativement obtenir la recommandation de sept cent cinquante élus. Au sein des circonscriptions individuelles, les candidats peuvent être présentés soit par des formations politiques, soit par des citoyens. Dans les départements ne peuvent présenter des listes que les partis ayant des candidats dans au moins un quart des circonscriptions individuelles du département. Enfin, seules les formations ayant une liste dans au moins sept départements sont autorisées à présenter une liste nationale.

Composition du Parlement



Trois formations politiques sont actuellement représentées au Parlement :
- L'Alliance des jeunes démocrates-Union civique (FIDESZ-MPP), principal parti de l'opposition libérale créé en 1988 et dirigé par l'ancien Premier ministre (1998-2002), Viktor Orban ;
- Le Parti socialiste (MSZP), formation social-démocrate du Premier ministre Ferenc Gyurcsany, issue du Parti communiste au pouvoir jusqu'à la chute du communisme en 1989 ;
- L'Alliance des démocrates libres (SZDSZ), parti libéral appartenant à la coalition gouvernementale depuis les élections législatives des 7 et 21 avril 2002 et traditionnellement considéré comme l'allié « naturel » du Parti socialiste.

Corinne Deloy/Fondation Robert Schuman - 6 mars 2006

Rappel des résultats électoraux des 7 et 21 avril 2002



Participation : 70,43% au premier tour et 73,47% au deuxième tour

- Parti socialiste (MSZP) : 42,1 % au premier tour, 40,5 % au second, 178 sièges
- Alliance des jeunes démocrates-Union civique (FIDESZ-MPP) : 14,1 %, 39,4 %,
188 sièges
- Alliance des démocrates libres (SZDSZ) : 5,6 %, 6,8 %, 20 sièges
- Parti des petits propriétaires (FKGP) : 0,8 %, 1,2 %, 0
- Parti hongrois pour la justice et la vie (MIEP) : 4,4 %, 4,6 %, 0
- Parti des travailleurs (Munkaspart) : 2,2 %, 1,9 %, 0
- Centre pour la solidarité hongroise (Centrum) : 3,9 %, 3,2 %, 0
- Autres : 0,1 %, 2,3 %, 0

Source : Agence France Presse