Ukraine/Biélorussie : 20 ans après Tchernobyl, les Compagnons de Montmartre accueillent des enfants contaminés et font appel à la solidarité des institutions (2006)
2012-12-14

Les Compagnons de Montmartre, participent activement à la vie du 18ème arrondissement. et plus spécifiquement à la vie associative Montmartroise.


Notre association est naturellement tournée vers des aspirations et des activités d'ordre culturel et artistique. Nos
principaux rendez vous annuels tels notre salon d'automne ouvert aux créateurs peintres photographes et sculpteur reçoit chaque
année un artiste étranger invité d'honneur. C'est ainsi qu'après M. Vladimir Tsesler reçu en 2004 en partenariat avec le service culturel
de l'ambassade de France à Minsk, nous avons reçus en 2005 M. Alexiy Budya de Kiev.

Nos déplacements en province, où nous avons inauguré plusieurs places du Tertre sont très demandés. Nos activités
culturelles - visites de Paris, sorties théâtre et soirées cabaret - font toujours le plein d'adhérents. La chorale des Compagnons forte de
25 choristes est sollicitée à l'occasion de Festivals et inaugurations diverses. Elle déploie une intense activité dans l'animation du
milieu hospitalier.

En accord avec statuts portant sur le volet solidaire de l'association, les Compagnons de Montmartre sont également très
attentifs aux problèmes voir aux drames de notre société. Nous participons à notre niveau à certaines actions d'ordre humanitaire et
contribuons à essayer de corriger certaines injustices de la vie. Notre engagement de ces dernières années en faveur du Téléthon
constitue une approche du volant solidaire des Compagnons, il contribue à donner de Montmartre une image généreuse.

Dans cette optique nous mettons régulièrement en chantier un certain nombre de projet. Le prochain consiste à participer aux
commémorations qui ont lieu à l'occasion des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl. A cette occasion, nous allons accueillir
pendant une semaine à Montmartre cinq adolescents, plus leur guide bilingue, originaires des territoires contaminés lors de l'explosion
en 1986 de la Centrale nucléaire.

Notre implication se situe dans le cadre d'un projet Européen : le programme CORE ( Coopération pour la réhabilitation des
conditions de vie dans les territoires contaminés par la catastrophe de Tchernobyl )
Nous agissons en partenariat avec l'ONG -Patrimoine-sans-Frontières, avec laquelle avons participés en 2004 et 2005 à un
festival de poésie ouvert aux enfants et jeunes gens. Ce festival de poésie se tenait dans la petite ville de Braguin, dans la région de
Gomel en Biélorussie.
La région de Gomel est du fait de son contexte géographique, la région qui a subit le plus fort taux de
radioactivité lors de la catastrophe de Tchernobyl d'Avril 1986. Braguin, situé à la frontière de la
Biélorussie et de l'Ukraine est une ville martyre : c'est la « capitale » des territoires contaminés.
Notre déplacement s'effectuait dans le cadre du Comité européen pour le programme CORE et
en partenariat avec les institutions locales Biélorusses ; le Comité Exécutif Régional de Gomel, la
Maison de la Culture de Braguin.

Le but de notre déplacement était de manifester l'implication et la solidarité des ONG et des
associations françaises dans les territoires contaminés. Afin d'apporter notre contribution à
l'entretien de la mémoire intergénérationnelle de la vie de ces régions avant la catastrophe de 1986
Notre mission consistait à se rendre à l'invitation des organisateurs et de participer en tant que
partenaires au 4ème FESTIVAL de la MEMOIRE. Le FESTIVAL de la MEMOIRE a lieu depuis quatre ans à la Maison de la Culture de Braguin en partenariat avec les institutions, les
associations locales et avec le soutien du Comité Européen de Partenariat pour le programme CORE.

Les objectifs de ce festival sont de :
- Soutenir le talent et la création artistique des personnes originaires des territoires contaminés par la catastrophe à Tchernobyl
- Inciter les jeunes à illustrer la vie réelle, la mémoire et l'histoire des villages perdus dans les territoires contaminés
- Créer et développer des relations culturelles, entre les établissements publics et associatifs de la France et de la Biélorussie.

Notre association a décidé d'apporter son concours au maintien de cette mémoire, en invitant les jeunes poètes lauréats des
éditions 2004 et 2005 à venir respirer l'air (encore provisoirement sain) de notre beau quartier.

Nous allons leur préparer une semaine de fête et de joies de toutes sortes. Ces 5 adolescents de 14 à 17 ans - plus un guide
adulte bilingue - ne sont jamais sortis de leur région confinée et encore aujourd'hui hautement contaminée. Ils vont venir à Montmartre,
nous parler de leur jeunesse vécue depuis toujours au milieu de la crainte. Nous dire comment on endure la perte de tant de ceux des
villes et villages des alentours. Poètes, ils vont nous chanter leurs tourments, mais aussi leur jeunesse et leur envie de fraternité. Pour
les Montmartrois l'occasion est belle d'offrir à ces jeunes une belle semaine de fêtes afin qu'ils retournent dans leurs territoires avec de
très beaux souvenirs et parlent autour d'eux de l'accueil que Paris et spécialement notre arrondissement savent faire à nos hôtes.

Toutes les contributions, toutes les idées, toutes les formes d'aide et de collaboration sont les bienvenues.

Contact : dumas.andre@wanadoo.fr