Biélorussie : l'explosion du lanceur russe Dniepr a détruit le premier satellite biélorusse Bielka (juillet 2006)
2012-02-27

Le lancement de la fusée porteuse russe Dniepr, qui a eu lieu mercredi vers minuit, a échoué. L'accident a été provoqué par une panne du moteur du premier étage, selon les premières conclusions des experts.

Il était prévu que ce lanceur mettrait en orbite dix-huit mini-satellites, dont le premier satellite biélorusse BelKa, le satellite russe Baoumanets et 16 engins étrangers. BelKa était destiné au sondage à distance de la Terre. Sa durée de fonctionnement programmée était de cinq ans.

Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a assisté au tir du lanceur depuis le cosmodrome de Baïkonour.

Le coût du satellite s'élevait à 13 millions de dollars et sera compensé en vertu d'un contrat d'assurance, selon les informations officielles.

Une commission d'enquête a été mise en place. Elle réunit tous les dirigeants de l'Agence spatiale russe (Roskosmos) qui ont assisté au lancement, y compris son directeur Anatoli Perminov.

Les programmes russo-biélorusses dans le domaine spatial se poursuivront malgré l'échec de la mise en orbite du premier satellite biélorusse, a indiqué aux journalistes jeudi le président de l'Académie nationale des sciences, Mikhaïl Miasnikovitch. Un autre satellite biélorusse analogue pourrait être créé si une décision politique était adoptée en ce sens, a indiqué M. Miasnikovitch. Cette deuxième version tiendra compte des imperfections du premier satellite, selon lui.

Ria Novosti.