Lituanie : composition du gouvernement (juillet 2006)
2006-08-06

Le Parlement lituanien a approuvé mardi 4 Juillet la nomination comme nouveau Premier Ministre du social-démocrate Gediminas Kirkilas, 54 ans. L'ancien ministre de la Défense avait obtenu 85 voix, 13 contre, 5 députés s'étaient abstenus et 38 étaient absents.

Le poste était vacant depuis la démission fin mai d'Algirdas Brazauskas, mis en minorité par le retrait du Parti du Travail de sa coalition gouvernementale. Entretemps, à la mi-juin, le Parlement avait refusé d'entériner le premier choix du Président Valdas Adamkus, le ministre des finances Zigmantas Bal?ytis.

Après un mois de crise, le nouveau Gouvernement lituanien, approuvé par le Parlement, a prêté serment le 18 Juillet et présente la composition suivante :

- Ministre de l'environnement : Arunas Kundrotas (social-démocrate), 43 ans
- Ministre des finances : Zigmantas Bal?ytis (social-démocrate), 52 ans
- Ministre de la défense : Juozas Olekas (social-démocrate), 50 ans
- Ministre des communications : Algirdas Butkevi?ius (social-démocrate), 47 ans
- Ministre des affaires sociales et du travail : Vilija Blinkevi?iut? (social-démocrate), 46 ans
- Ministre des sciences et de l'éducation : Roma Žakaitien? (social-démocrate), 49 ans
- Ministre de la justice : Petras Baguška (démocratie civile), 64 ans
- Ministre de la santé : Rimvydas Tur?inskas (démocratie civile), 50 ans
- Ministre de l'intérieur : Raimondas Šukys (Union centriste et libérale), 40 ans
- Ministre de la culture : Jonas Ju?as (Union centriste et libérale), 54 ans
- Ministre de l'économie : Vytas Navickas (Union nationale des paysans), 54 ans
- Ministre de l'agriculture : Kazimira Prunskien? (Union nationale des paysans), 63 ans
- Ministre des affaires étrangères : Petras Vaitiek?nas (Union nationale des paysans), 53 ans

Les objectifs majeurs déclarés sont :
- La lutte contre la corruption
- Le renversement de la tendance démographique (baisse de natalité et émigration)
- Le développement des infrastructures
- Le développement des sciences et de la recherche

Sur le plan international, l'objectif majeur sera l'intégration dans la zone Schengen. Le passage à l'Euro n'est plus évoqué, au mieux, que pour 2009 - 2010.

Gilles Dutertre, correspondant du COLISEE pour les Pays Baltes / Vilnius.