L'UE aidera le Tadjikistan à renforcer la frontière avec l'Afghanistan
2007-01-14

L'UE élaborera un nouveau programme d'aide au Tadjikistan dans le renforcement de la frontière avec l'Afghanistan, a annoncé jeudi Barbara Plinkert, chef de la représentation de la Commission au Tadjikistan.

En 2005-2006, l'UE a débloqué 3,5 millions d'euros pour aider le Tadjikistan à renforcer ses frontières dans le cadre du programme BOMCA (Border Management in Central Asia) lancé par la Commission Européenne, selon Mme Plinkert. Ces trois dernières années, les pays d'Asie Centrale ont touché 25 millions d'euros pour la mise en application de ce programme qui sera achevé à la fin de 2007. Ces quatre prochaines années, l'UE affectera entre 12 et 14 millions d'euros aux mêmes fins.

La Commission Européenne a focalisé son attention sur la frontière tadjiko-afghane après le départ des gardes-frontières russes en novembre 2004. "La mission du programme est d'enrayer le trafic de drogue et de promouvoir le commerce frontalier. Le programme se déroule à Ishkashim et à Darvaza (région autonome tadjique du Haut Badakhchan)", a ajouté Mme Plinkert.

Par ailleurs, l'UE compte aider l'Afghanistan à renforcer la frontière avec le Tadjikistan dans le cadre du programme BOMAF (Border management in Afghanistan), a conclu la responsable.

RIA Novosti/Douchanbé, 11 janvier 2007