Coopération politique et commerciale franco-moldave (avril 2003)
2013-11-12

Coopération politique



Les échanges et les contacts de haut niveau sont denses et réguliers entre les deux pays.

Le président de la République française s'est rendu à Chisinau en septembre 1998, visite qui faisait suite à la visite à Paris du Président Lucinschi en 1997. Le Ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie a effectué une visite en Moldavie en décembre 1998 et dernièrement en juin 2001. Au cours de cette visite, le Ministre a notamment annoncé la pérennisation prochaine de l'Ambassade de France à Chisinau et l'ouverture d'une section consulaire.

On peut noter plusieurs visites moldaves en 1999, dont celle du Premier Ministre, M. Sturza, en septembre. Il existe également des échanges réguliers entre responsables des Ministères des Affaires Etrangères, ainsi que des contacts parlementaires appelés à se développer (groupes d'amitié à l'Assemblée nationale et au Sénat. Une délégation du Parlement conduite par son président, M. Diacov, s'est rendue à Paris en juin 2000.

Coopération économique et commerciale



La France occupe la septième position, derrière la Russie, l'Ukraine, l'Allemagne, l'Italie, les Etats-Unis et la Roumanie, avec une part de marché de 2,6 % (exportations françaises en 1999 : 100 MF, en baisse de 50 % par rapport à 1998. Importations inférieures à 50 MF, en baisse de 20 %).

En matière d'investissements étrangers directs, elle est le deuxième investisseur étranger après la Russie, avec un stock de 48 millions $. Secteurs d'investissement privilégiés par les entrepreneurs français : agro-alimentaire, télécommunications, matériaux de base (rachat d'une cimenterie).