Les Ukrainiens de Lituanie : une reconquête identitaire
2007-02-17

On se souvient que c'est au XIV° siècle que les territoires ukrainiens furent annexés au Grand Duché de Luxembourg. Vilnius devint bientôt un pôle d'attraction pour de nombreux Ukrainiens.

De 1829 à 1931, le poète national ukrainien Tarass Chevchenko vécut lui-même à Vilnius, ville où habitent aujourd'hui plusieurs intellectuels ukrainiens, dont le romancier Jaroslav Melnik. Durant la première indépendance, une Association d'amitié Lituano-ukrainienne réunissait les Ukrainiens de Lituanie, qui possédaient aussi un journal et une radio.

En 1989, la communauté ukrainienne de Vilnius se dota d'une structure juridique et créa une classe ukrainienne. En 1992, une Association a été fondée afin de favoriser les relations entre les deux pays. En 1997, deux centres culturels ukrainiens ont vu le jour, respectivement à Vilnius et à Visaginas. Récemment, de nouvelles classes ukrainiennes ont été mises en place en province (Jonava, Klaïpeda et Visaginas). Des émissions de radio et de télévision sont diffusées en ukrainien pour une communauté dynamique et bien intégrée qui compte actuellement quelque 35.000 membres.

Yves Plasseraud, président du Groupement des Minorités (GDM) et professeur à l'Université de Vilnius.