Géorgie : les ballets GEORGIAN LEGEND
2008-11-25

La tradition géorgienne et la modernité technique

Georgian Legend illustre la rencontre entre la culture occidentale du spectacle et la tradition des danses et des chants géorgiens, vieille d'au moins deux millénaires.

Comment un si petit pays, moins du sixième de la France, un si petit peuple, certainement 4 millions d'habitants en 2007, a-t-il pu sauvegarder une culture aussi originale auprès de voisins aussi puissants que l'Iran, la Turquie ou la Russie ?

Comment les techniques occidentales de scène peuvent-elles mettre en valeur ces danses et ces chants géorgiens sans les dénaturer ?

Le résultat semble en tout cas plaire aux spectateurs : plusieurs centaines de milliers d'entre eux ont déjà vu le spectacle à travers le monde et ont acquis plusieurs centaines de milliers de DVD !

Les Géorgiens sont fiers. Le spectacle Georgian Legend est à leur image. Les danseurs se livrent à des sauts vertigineux, à des combats de sabre forcenés demandant puissance et précision : ils seraient les seuls au monde à danser sur les pointes en chaussons de cuir souple. Les danseuses sont élégantes, gracieuses et légères : elles glissent dans un monde irréel. Les chants ouvrent la compétition entre les différentes voix, tour à tour gaillards ou majestueux, païens ou chrétiens. Toutes les légendes géorgiennes sont réunies, de l'amour au mariage, de la guerre à la mort.

Les techniques occidentales de scène sont élaborées. Le spectacle de Georgian Legend est à leur image : pureté des lignes mélodiques et richesse des polyphonies, silences et accentuations des percussions, gammes chromatiques des costumes traditionnels, sonorisation on et off, ombres et lumières.

Le mérite de cette alliance entre modernité et tradition revient à l'Américain Jim Lowe et au Français Pascal Jourdan qui découvrirent la culture géorgienne en 1999 grâce à l'ensemble Erisioni et décidèrent de produire un spectacle international.

Depuis les concerts se sont succédés, "La Légende de Tamar" aux Etats-Unis en 2000, "Georgian Legend" en France (Palais des Congrès et Palais des Sports, Paris), en Belgique et en Suisse en 2001 et 2002, "Legends of the Storm" en Russie, en Ukraine, en Géorgie et en Chine en 2005 et 2006. Les 90 artistes géorgiens (danseurs, chanteurs et musiciens, hommes, femmes et enfants) ont ainsi mieux fait connaitre un aspect original de la culture de leur pays.

DVD Georgian Legen "le plus spectaculaire voyage musical" Universal Music SA, 2003.



Voir aussi :

- [URL : brève829]

- [URL : 2420]

- [URL : 1122]

- [URL : http://www.legendsofthestorm.com]