Russie : un projet de loi prévoit de transférer aux Églises la propriété de leurs biens, ce qui en fera les plus grands propriétaires du pays
2007-03-13

La conception élaborée par le gouvernement russe sur l'octroi en propriété à l'Eglise des biens de destination religieuse qui se trouvent en son usage gratuit et illimité acquerra vers le mois d'avril la forme d'un projet de loi. Il s'agit des bâtiments de culte et des ouvrages avec les terrains attenants, mais aussi des décorations intérieures des églises, y compris les objets nécessaires à la célébration des offices divins.

La Russie compte aujourd'hui 208 monastères et 235 couvents orthodoxes, 12.665 paroisses orthodoxes et 4.696 écoles dominicales. L'Eglise catholique romaine possède 220 paroisses, et un tiers d'entre elles, il est vrai, n'ont pas de bâtiments propres. Plus de 4.000 mosquées et environ 70 synagogues fonctionnent également en Russie. La surface occupée par les églises varie entre 5.000 et 50.000 mètres carrés, et leurs terrains, entre 0,3 et 10 hectares (un hectare de terre coûte à Moscou 6 à 7 millions de dollars).

D'après les plans des auteurs du projet (du ministère du Développement économique), les ouvrages particulièrement précieux ne pourront pas passer sous propriété de l'Eglise: par exemple, les monuments et les ensembles architecturaux inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (au total 20 ouvrages, dont la Cathédrale Basile-le-Bienheureux et les cathédrales du Kremlin de Moscou).

Le ministère du Développement économique et du Commerce ne cache pas que le projet de loi en voie de préparation sur l'octroi des biens à l'Eglise a été dicté par l'idée de débarrasser l'Etat des dépenses relatives à leur entretien. Cependant, les spécialistes craignent qu'une pression exercée par l'Eglise ne confère à l'octroi des biens une envergure globale et que l'Eglise ne devienne un des plus grands propriétaires de terres et de biens. Roman Tcheptsov, responsable développement de la société de conseil Prime City Properties, a déclaré au quotidien Kommersant que l'acquisition d'églises pourrait être comparée à la propriété de grandes corporations telles que RZD (Chemins de fer russes), Gazprom, ou encore UES (Electricité de Russie).


RIA Novosti/Moscou, 12 mars 2007