Géorgie : Tenguiz Soukhichvili (1938-2007), danseur et directeur de troupe
2013-12-18

Tenguiz Soukhichvili est décédé à Tbilissi le 23 mars 2007, à l'âge de 69 ans.

Il était le fils de Nino Ramichvili et d'Iliko Soukhichvili qui avaient fondé les Ballets Nationaux géorgiens en 1945 et avaient entrepris des tournées internationales dans les années cinquante, faisant connaître les danses géorgiennes sur les cinq continents du monde (1) et (2).

Tenguiz commence sa carrière de danseur auprès d'eux, carrière qu'il poursuit jusqu'à l'âge de 53 ans : il est considéré comme l'un des meilleurs solistes de sa génération pour la danse traditionnelle "SIMDI", danse originaire du nord de la Géorgie et empreinte de sobriété dans les costumes et les mouvements.

Il a épousé entre temps Inga Tevzadzé, elle aussi danseuse. Après la mort de Nino Ramichvili, ils reprennent la direction des Ballets Nationaux géorgiens, Inga comme maître de ballet, Tenguiz comme directeur artistique et manager, Iliko Soukhichvili Junior (leur fils) comme chorégraphe. La troupe compte jusqu'à 70 danseurs et continue à se produire sur les scènes internationales, dernièrement en Allemagne (2006).

Les obsèques de Tenguiz Soukhichvili ont été célébrées le 29 mars 2007 par le Patriarche géorgien Ilia II, à la cathédrale de Kachouéti, en présence d'une nombreuse assistance dont Nino Bourdjanadzé, Présidente du Parlement, Zourab Nogaïdéli, Premier ministre, et Guigui Ougoulava, Maire de Tbilissi. L'inhumation a lieu au Panthéon Didoubé, parmi les hommes célèbres géorgiens.

Notes

:

(1) L'Alhambra de Paris avait accueilli à la fin des années cinquante les Ballets Nationaux Soukhichvili : ils furent la première troupe géorgienne à se produire en France.

(2) Le Washington Post écrivait en son temps : "Leurs danses défient les règles de la gravitation terrestre". Le Figaro avait ajouté : " C'est un phénomène unique, tout le monde doit le voir au moins une fois dans sa vie, de ses propres yeux". La Scala de Milan leur avait réservé un accueil triomphal avec 14 rappels, dépassant le record historique attribué à Caruso !