Polyphonies géorgiennes : l'ensemble français MARANI
2013-11-04

Créée par Frank Kane [1], l'association MARANI met ses ressources (enregistrements, transcriptions, conférences, stages, ...) à la disposition des artistes qui voudraient découvrir la tradition polyphonique géorgienne, et plus particulièrement à celle de l'ensemble masculin MARANI et à celle des deux ensembles féminins IRINOLA et MADRIKALI.

Ensemble MARANI



L'ensemble MARANI est un choeur d'hommes qui présente un répertoire constitué de chants polyphoniques a capella issus des différentes régions de Géorgie.

"Pour aborder cette musique du Caucase aux tonalités si particulières (le système de notation occidental ne permet pas de la représenter fidèlement), l'ensemble MARANI privilégie l'écoute attentive des enregistrements mais aussi, et surtout, des "anciens" eux-mêmes, faisant écho à la tradition géorgienne où les chants se transmettent oralement. C'est ainsi que, depuis 1993, l'ensemble MARANI est allé à plusieurs reprises en Géorgie, au coeur des différentes régions, à la rencontre des chanteurs qui continue à faire vivre cet héritage, pour collecter et apprendre des chants dont certains n'avaient jamais été enregistrés", selon MARANI.

Stages de formation



L'association MARANI invite régulièrement des chanteurs géorgiens en France où l'apprentissage se poursuit au travers de stages destinés non seulement aux membres de l'ensemble mais aussi à un public plus large.

Ont été invités Vaja Gogoladzé (Tchokhataouri, Gourie) [2], Gouri et Tristan Sikharoulidzé (Maqvanti, Gourie), Malkhaz Erkvanidzé (Koulachi, Imérétie) [3], Otar Berdzénichvili (Tchokhataouri, Gourie), Artchil Médolichvili (Tsinandali, Kakhétie), Badri Toïdzé (Mqvaneti, Gourie), Islam Pilpani (Mestia, Svanétie), Nato Zoumbadzé (Tbilissi, Kartlie) [4], Beso Tchitanava (Zougdidi, Mingrélie), Polikarpé Khouboulava (Zougdidi, Mingrélie), Chalva Djaparidzé (Oni, Ratcha), Andro Simachvili (Artana, Kakhétie) et Lévan Abachidzé (Tsinandali, Kakhétie).

Leurs séjours sont par ailleurs l'occasion privilégiée d'organiser des concerts.

Concerts



Parmi les principaux concerts, peuvent être cités

- à Paris : Radio France, Sainte Chapelle, Auditorium Saint-Germain-des-Prés, Olympia, UNESCO, Centre Mandapa, Chapelle Saint-Louis de la Salpétrière, Eglise Saint-Germain-des-Prés, Eglise Saint-Roch, Maison de l'Europe et de l'Orient, Temple de Templemont, Studio de l'Opéra Bastille (Festival du Printemps de Paris 2008), Eglise Saint-Roch (2 février et 6 avril 2010), Eglise Saint-Louis en l'Ile (5 avril 2010 et 22 juillet 2012) [5], [6] et [7], Eglise Saint-Louis en l'Ile (1er décembre 2013), Brunoy (20 décembre 2013),

- en régions : au Breuil (02), à Soconin (02), à Sainte Aulde (77), à Brie Comte Robert (77), à Vert-Saint Denise (77) pour 2009, à Angers (49) pour 2012, à Autun (71), Marcillac Lanville (16), Condom (32), Saint-Orens-Pouy-Petit (32), Elne (66) pour 2013,

- en tournée : Géorgie (dont 3éme symposium de polyphonie géorgienne en 2006), Festival Voix Sacrées (Lausanne), Abbaye de Royaumont, Abbaye de Daoulas (29), Festival Est - Ouest (Die), Festival Correspondances (Château d'Oiron), Le Manège (Reims), Festival de la Côte d'Opale (Dunkerque), Centre Culturel François Mitterand (Beauvais), Festival d'Art Sacré (Cathédrale de Saint Lizier 09), Festival Chveneburi (Géorgie), Festival de la Part des Anges (Hospices de Beaune), Festival Polyphonies (Géorgie).

Sans oublier les concerts "informels" à l'Ambassade de Géorgie en France, aux manifestations de l'Association Géorgienne en France ou de l'Association cultuelle Sainte Nino (8 avril 2010, 80e anniversaire de la Paroisse).

Enregistrements



Le CD "Soupra, Le banquet géorgien" (ARB production, Distribution Musidic 178082, MU765) est disponible.

Trois enregistrement publics ont été effectués, le 28.05.98 sur France 2 au "Cercle des Arts" animé par Frédéric Mitterrand, le 04.01.02 sur Radio Nova FM à la "Grosse Boule" animée par Edouard Baer et le 17.03.02 à Radio France.

Les chanteurs ont participé au film d'Edouard Iosseliani "Lundi matin".

Composition



Au 01.10.2013 : Tariel Vatchadzé (directeur).

Au 16.03.2009 : Julien Bergen, Boris Herzbojn, Davit Kveselava, Bertrand Lambolez (directeur), Nicolas Leguet, Bernard Odot, Craig Schaffer, Sandro Sherozia, Laurent Stephan et Luigi Tomasi.

Ont appartenu à l'ensemble : Michel Arsoudée, Simon Cauchemez, Florent Pasquier, Othar Pataridzé, Vincent Spaak et Sylvain Thomas.

Association MARANI



Bertrand Lambolez, 6 square Albin Cachot 75013 Paris.
Email [URL : bertrand.lambolez@snv.jussieu.fr]


Notes



[1] "Frank Kane a découvert le chant géorgien en 1982. Il a fondé l'ensemble Kartuli aux Etats-Unis en 1985 puis les ensembles Marani et Irinola en France en 1993 et 1997. Au sein de l'association MARANI, il a dirigé un programme d'échanges culturels entre la France et la Géorgie. Au fil de ces nombreuses années d'études au contact de chanteurs traditionnels, Frank Kane a cherché à isoler les principes, jamais verbalisés par les chanteurs eux-mêmes, pour les proposer aux chanteurs non-géorgiens désirant aborder cette tradition. Cette approche s'est avérée très fertile pour des chanteurs d'autres répertoires attirés par l'énergie qu'ils percevaient dans le chant géorgien".

[2] [URL : breve692]

[3] [URL : breve583]

[4] [URL : breve792]

[5] [URL : breve881]

[6] [URL : breve1159]

[7] [URL : breve1160].




Voir aussi :



- site MARANI [URL : http://www.myspace.com/ensemblemarani]

- [URL : 1122]