Géorgie : Lado Gourguénidzé, ancien Premier ministre
2013-11-11

Vladimir (Lado) Gurgenidze (1)

Formé à l'occidentale, le nouveau Premier ministre de la Géorgie doit faire face au malaise exprimé lors des manifestations massives du 2 au 7 novembre 2007 : plus de 2,5 millions de Géorgiens "survivraient" grâce à différentes aides sociales. A quelques semaines des élections présidentielles anticipées, sa mission principale est de faire réélire Mikheïl Saakachvili.

Les études



Né à Tbilissi le 17 décembre 1970, Lado Gourguénidzé y est d'abord diplômé de l'Université d'Etat. Il obtient ensuite aux Etats-Unis, en 1993, un Master of Business Administration à l'Université d'Emory (Atlanta).

La carrière professionnelle



Il commence sa carrière dans une banque néerlandaise avant de rejoindre ABN AMRO où il devient tour à tour
- à Moscou, de 1997 à 1998, directeur régional pour le domaine finances et investissements,
- à Londres, de 1998 à 2000, directeur des fusions / acquisitions pour les marchés européens émergeants d'Europe,
- toujours à Londres, de 2001 à 2002, directeur pour le domaine finances et investissements, secteur technologie (2).

En 2002, il prend la direction européenne, pour deux années, de l'américain Putnam Lovell NBF, spécialisé dans les investissements d'entreprises.

En octobre 2004, après quatorze années à l'étranger, il retourne dans son pays et rejoint la Banque de Géorgie ("Sakartvelos Banki"). Il en est directeur général jusqu'en mai 2006, président du conseil d'administartion ensuite ansi que pour deux filiales, Galt & Taggart Securities, Galt & Taggart Capital (3). Il fait de la Banque de Géorgie l'une des premières banques du pays, avec 34% du marché géorgien, 98 agences et 480 000 clients. Détenue à 80% par des fonds étrangers, elle est bientôt cotée à la Bourse de Londres (4).

La carrière politique



Lors des manifestations du 2 au 7 novembre 2007, Lado Gourguénidzé apparaît à la chaîne privée de télévision Rustavi-2, progouvernementale, afin de soutenir le président Saakachvili.

Le 16 novembre, il est nommé Premier ministre en remplacement de Zourab Nogaïdéli. Lors de sa première déclaration publique, il fixe à son futur gouvernement deux priorités générales "la consolidation des programmes sociaux et des réformes en cours" et une priorité particulière "la lutte contre le chômage et la création d'emplois". Afin d'améliorer la situation économique, il considère devoir s'appuyer sur trois acteurs, les entrepreneurs géorgiens, les investisseurs étrangers et les diasporas.

Le 17 novembre, lors d'un déplacement avec le président, en Kakhétie, région viticole dont sa famille est originaire, il déclare aux vignerons ne pas oublier l'embargo décidé par la Russie sur les vins géorgiens et leur rappelle que lorsqu'il dirigeait la Banque de Géorgie il n'a pas hésité à financer une société, "Teliani Veli", aujourd'hui exportatrice de vins vers 18 pays.

Le 27 octobre 2008, le président Mikheïl Saakachvili annonce son départ, après avoir souligné qu'il avait exercé ses responsabilités durant "une période d'extrême difficulté, la guerre avec la Russie et la crise financière mondiale.

Il devrait prendre la responsabilité d'un comité financier et d'investissements au sein de l'administration présidentielle, dont les missions seraient d'attirer les investissements et de superviser le secteur bancaire dans le nouveau contexte international.

L'homme



Lado Gourguénidzé possède la double nationalité géorgienne et britannique, il est marié à une américaine, Larissa. Il parle géorgien, russe et anglais. A Londres, il avait la réputation d'être un homme pressé et de dormir en moyenne cinq heures par nuit.

*

Sources multiples :

- biographie officielle,

- médias géorgiens dont Civil Georgia.


Notes:



- (1) Gourguénidzé est un patronyme ancien en Géorgie, il fut porté par des Princes au Moyen - Age.

- (2) Ses clients en étaient Reuters, Swift, Sybase, i-Flex, Odyssey, MoneyLine Telerate.

- (3) L'Agence de quotation bancaire Moody notait lors de l'introduction à la Bourse de Londres de la Banque de Géorgie "la dramatique amélioration de la qualité du management de la banque depuis qu'une équipe de professionnles d'expérience occidentale en a pris le contrôle".

- (4) L'actionnariat de la Banque de Géorgie est principalement détenu par des fonds de placement, Firebird (21,7%), East Capital (14,8%). La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement a cédé sa participation. L'ancien président, Victor Guélovani, possède encore 12,6% et Lado Gourguénidzé 2,3%.