18 Novembre 1918 : la première indépendance de la Lettonie
2007-11-20

Contrairement à la Lituanie, la Lettonie n'a pas existé en tant qu'État au cours de l'histoire. Tout à tour occupée par les chevaliers germaniques, la Pologne, la Suède et surtout la Russie à partir de 1721, le sentiment national letton n'a émergé qu'au XIXème siècle. Seul le duché de Courlande a connu une période d'indépendance, de 1561 à 1795, pendant laquelle il a même été une puissance coloniale (notamment à Tobago).

En 1914, face à la perspective d'être annexée par le Reich allemand, la population lettonne soutient l'effort de guerre russe. Les unités lettones formées en 1915 stoppent l'avance allemande, mais l'armée russe est peu disposée à les soutenir matériellement. Politiquement, que ce soit le gouvernement tsariste ou celui de Kerensky (après la révolution de Février 1917), la Russie refuse d'accorder à la Lettonie une quelconque forme d'autonomie.

L'effondrement de la Russie aboutit à la prise de Riga en Septembre 1917 et la Lettonie va vivre sous domination militaire allemande jusqu'en Novembre 1918. Mais ce sera pour laisser la place alors aux troupes bolcheviques ! Les élites lettones se décident alors à proclamer l'indépendance le 18 Novembre 1918.
Jusqu'à l'été 1919, l'autorité du gouvernement letton reste très faible. Riga, la Latgale et une partie de la Livonie sont occupées par les forces bolcheviques. Réfugié à Libau (Liepaja), le gouvernement est également en butte à la menace des « corps francs », formés de volontaires allemands. Devant cette double menace, les alliés interviennent, notamment par l'intermédiaire d'une flotte franco-britannique.
Le gouvernement letton peut s'installer à Riga en Juillet 1919. Mais il devra encore lutter (ainsi que les Lituaniens), là encore soutenu par les flottes alliées, contre les troupes de l'aventurier Bermont-Avaloff avant de commencer réellement à fonctionner en Janvier 1920.

Après des réticences (désir de voir renaître une Russie forte et doutes sur la viabilité de la Lettonie), les puissances alliées reconnaissent de jure la Lettonie le 26 janvier 1921 et acceptent en septembre 1921 son entrée à la SDN. Une nouvelle Constitution est adoptée le 15 Février 1922.

On connait la suite. La Lettonie est occupée par l'Union Soviétique à partir du 17 Juin 1940, suite au pacte Molotov-Ribbentrop. Le 20 Janvier 1991, le retour formel à l'indépendance est proclamé, mais ne sera effectif qu'après l'échec du « putsch » de Moscou du 19 Aout 1991. La Russie se refuse toujours aujourd'hui à reconnaitre cette occupation.

Aujourd'hui, la Lettonie est soumise à des turbulences politiques. Le gouvernement d'Aigars Kalvitis, très impopulaire et accusé de corruption, a annoncé qu'il démissionnera le 5 Décembre 2007. Le Président de la République, Valdis Zatlers, non élu au suffrage universel, est lui-même accusé d'avoir touché des pots-de-vin lorsqu'il était chirurgien.

Gilles Dutertre, correspondant du COLISEE à Vilnius (Lituanie)

http://gillesenlituanie.hautetfort.com