Liste des partis politiques candidats aux législatives russes du 2 décembre 2007
2013-12-19

Neuf nouveaux critères

permettent d'être élu à la Douma en 2007 :

1) la double nationalité empêche l'éligibilité,

2) le candidat doit appartenir à un parti,

3) les gouverneurs de région, les ministres et le président ont la possibilité de conduire des listes sans s'engager à devenir député,

4) les partis doivent compter au moins 50 000 membres et être présents dans au moins 50% des régions de la Fédération de Russie,

5) les coalitions sont interdites.

6) les listes des partis doivent voir moins de 5% de leurs signatures de soutien invalidées,

7) la critique des listes concurrentes est interdite,

8) le vote contre tous les candidats n'est pas possible,

9) 7% des suffrages exprimés sont nécessaires pour être représenté.


Onze partis

répondent au huit premiers critères :

1) le Parti communiste

KPRF

, "Notre coeur bat à gauche", créé en 1993, 165 000 membres, Guennadi Ziouganov, crédité de 10% dans les sondages (1),

2) le Parti social - démocrate

Russie Juste

, "La confiance au nom de l'avenir", majorité présidentielle, créé en 2006 de la fusion du Parti de la vie, du Parti des retraités et de Rodina, 500 000 membres, Sergueï Mironov président du Sénat, crédité de 7 à 8% dans les sondages (1),

3) le Parti

Russie Unie

, "Pour Poutine ! Pour une Russie Unie", majorité présidentielle, créé en 2001, 2 millions de membres, Boris Gryzlov président de la Douma (et Vladimir Poutine président), crédité de 62% dans les sondages (1),

4) le Parti libéral-démocrate de la Russie

LDPR

, "Ne pas mentir, ne pas avoir peur", ultra-nationaliste, créé en 1989, 500 000 membres, Vladimir Jirinovski, crédité de 11% dans les sondages (1),

Force civile

(Mikhaïl Barchtchevski, libéral), les

Patriotes de Russie

, le

Parti agraire de Russie

, le

Parti démocratique de Russie

(Ivan Starikov, libéral, le

Parti de la justice sociale

, le

Parti réformateur Yabloko

(Grigori Iavlinski, libéral) et l'

Union des forces de droite SPS

(Boris Nemtsov, libéral).

L'Autre Russie, Garry Kasparov, n'a pas été autorisé à se présenter, n'étant pas enregistré comme parti politique.

Note

(1) sondage FOM sur les intentions de vote, réalisé les 17 et 18 novembre auprès de 3000 personnes dans 200 communes et 63 régions de la Fédération de Russie.

Voir aussi

[URL : 880]