Mobilisation en faveur de Strasbourg, capitale européenne
2013-12-11

Le comité de pilotage "Strasbourg, ville européenne" se préoccupe de la desserte ferroviaire et aérienne

Mobilisation en faveur de Strasbourg, capitale européenne



Dix jours après la mobilisation, tous azimuts, des élus et des entrepreneurs alsaciens autour de Noëlle Lenoir, ministre délégué aux Affaires européennes, en faveur de la vocation européenne de Starsbourg, le comité de pilotage "Strasbourg, ville européenne" s'est mis officiellement en ordre de bataille.

Ce comité, chargé de développer le rôle européen de Strasbourg, rassemble une vingtaine d'élus et de hauts fonctionnaires, représentants de l'Etat, des collectivités locales mais aussi des autorités allemandes, du Parlement européen et du Conseil de l'Europe.

Pour le rendre crédible et éviter le traditionnel catalogue de bonnes intentions, ce comité de pilotage sera avant tout chargé de faire avancer les dossiers par la mise en oeuvre des propositions au fur et à mesure de leur élaboration.

La desserte ferroviaire et aérienne de Starsbourg est jugée comme "la priorité des priorités". Le comité a d'ores et déjà demandé que le dossier TGV Est et son interconnexion allemande soient validés lors du prochain sommet franco-allemand à Berlin le 10 juin.

De même, ce sommet pourrait être aussi l'occasion d'insiter sur le projet d'euro-district Strasbourg - Kehl.

Dans ce contexte, la décision des députés européens de siéger une semaine de moins à Strasbourg en 2004, pour cause de 1er mai chômé, ne fait que renforcer l'inquiétude des élus strasbourgeois. Cette semaine supprimée correspondait à la session d'élargissement , du 28 avril au 1er mai, aux nouveaux pays membres.

Source : "La Gazette des communes" n° 16/1690 du 21 avril 2003