Eric Fournier, ancien ambassadeur de France en Géorgie
2013-12-11

Eric Fournier est né le 7 octobre 1959.

Les études



Il est titulaire d'une licence d'histoire, d'une maîtrise de lettres modernes, d'un diplôme d'études approfondies en littérature et civilisation françaises, du diplôme de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales.

Il parle anglais, russe, hindi, ourdou et persan.

La carrière professionnelle



En 1987, Il est admis au concours de Secrétaire des Affaires étrangères, Orient.

De 1987 à 1990, il est en poste à Islamabad comme troisiéme, puis deuxième et premier secrétaire.

De 1990 à 1992, il rejoint la Délégation générale de l'armement, comme conseiller diplomatique auprès du délégué aux relations internationales.

De 1992 à 1995, il est en poste à Téhéran, comme conseiller culturel, scientifique et de coopération.

De 1995 à 1998, à Paris, il est adjoint au sous-directeur de la non-prolifération aux Affaires stratégiques, sécurité et désarmement.

En 1998 et 1999, il est conseiller politique à l'UNSCOM, commission spéciale de désarmement de l'Irak.

De 1999 à 2002, il est Ministre conseiller à l'ambassade de France à New-Delhi.

De 2002 à 2004, il est Ministre conseiller à l'ambassade de France à Moscou.

En 2004 et 2005, il est Directeur-adjoint du cabinet du Ministre délégué à la coopération, au développement et à la francophonie.

De 2005 à 2007, il est conseiller au cabinet du Ministre.

En juin 2007, il est nommé Ambassadeur de France en Géorgie.

Il s'investit d'une manière peu conventionnelle pour un diplomate français.

Il soutient d'abord le président Saakachvili lors de la guerre russo-géorgienne, notamment lorsqu'il se déplace en plein combat à Gori avec son ministre de tutelle Bernard Kouchnerère et à Sakhere (lieu de coopération militaire entre la Géorgie et la France) où il fait hisser le drapeau français pour alerter les troupes russes de sa présence.

Il soutient ensuite Bidzina Ivanishvili, futur leader de l'opposition géorgienne, auprès de qui le financement de l'Ecole française du Caucase -à Tbilissi- est trouvé, et dont son épouse Florence prend la direction. Selon les médias, le milliardaire géorgien -dont il devient l'ami et à qui il obtient la nationalité française- lui aurait proposé de quitter la diplomatie française et de rester en Géorgie.

Il s'initie à la langue géorgienne, et ne mâche pas ses mots vis-à-vis des médias géorgiens lorsqu'ils franchissent la ligne jaune
.

En octobre 2011, Eric Fournier annonce son départ de Tbilissi sur le site Internet de l'ambassade.

Il est ensuite nommé directeur de la direction de l'Europe continentale, au Quai d'Orsay, à Paris.

Sources multiples dont biographie officielle.





Voir aussi [URL : 3414]

.