La république de Kabardino - Balkarie
2009-02-02

Caucase du Nord

La république de Kabardino - Balkarie appartient à la Fédération de Russie, au Caucase du Nord.

La superficie est de 12 500 km2 : elle est bordée par la Géorgie, la Karatchaevo - Tcherkessie, le territoire de Stavropol et l'Ossétie du Nord.

Elle comptait environ 786 000 habitants en 2002 (900 000 selon d'autres souces), dont 55% de Kabardes (autour de Naltchik), 25% de Russes, 11% de Balkars (au centre du pays) et d'autres ethnies minoritaires (Ukraïniens, Ossètes).

La langue pratiquement utilisée est le russe, bien que le kabarde et le balkar (en fait karatchaï - balkar) soient également langues officielles.

La capitale de la république est Naltchik (2 à 250 000 habitants selon les sources).

Les Balkars



Les Balkars furent déportés en Asie centrale en 1943 ; les survivants purent regagner leurs terres natales à partir de 1957.

Les Kabardes



Les Kabardes constituent l'une des trois branches de peuple ancien adyghé, avec les Adyghéens et les Tcherkesses.

Il reste un peu plus de 600 000 Adyghés dans le Caucase du Nord pour une population évaluée à 2 millions de personnes en Fédération de Russie et à 5 millions dans le monde.

Les anciens Adyghés habitaient une région appelée Circassie durant l'Antiquité et au Moyen-Âge (partie occidentale du versant Nord du Caucase jusqu'à la mer Noire et limitée par le Daghestan), aussi les Kabardes sont parfois nommés Circassiens orientaux.

Le mot "Tcherkesses" recouvre souvent, par extension, les Adyghéens, les Tcherkesses et les Kabardes
.

Lors de la conquête russe du Caucase du Nord, à partir de 1822, les Kabardes opposent une résistance farouche. Beaucoup sont tués, 90% des survivants émigrent volontairement, ou sous la contrainte, vers l'Empire ottoman.



Voir aussi

:

- [URL : 2705]

- [URL : 2549]