Dossier : connaissance du Caucase (2009)
2012-12-12

Aux confins de l'Europe et de l'Asie, portant les plus hautes montagnes d'Europe qui auraient accueilli les Argonautes dans le Grand Caucase selon la légende des anciens Grecs et l'Arche de Noé sur le Mont Ararat selon la tradition chrétienne, bordé de deux mers intérieures, la mer Caspienne et la mer Noire, abritant depuis des millénaires des populations originelles dites caucasiennes, et plus récemment des populations altaïques et indo-europénnes, terre d'invasions perses, ottomanes et russes, la région du Caucase reste à son échelle une miniature du monde en termes de langues, de civilisations et de religions.

Nord Caucase



Les pays du versant Nord du Grand Caucase

sont devenus terres russes après la conquête militaire achevée en 1864 et appartiennent aujourd'hui à la Fédération de Russie :

- [URL : 2712],

- [URL : 2711],

- [URL : 2710],

- [URL : 2646],

- [URL : 2709],

- [URL : 2708],

- [URL : 2707],

avec de courtes périodes de retour à l'indépendance comme en 1918 lors de la proclamation de l'Union des Montagnards et comme en 1994 pour la Tchétchénie.

Sud Caucase



Les pays du versant Sud du Grand Caucase

se regroupent en plusieurs familles :

1- la famille des Etats autoproclamés dans les années 1990 avec l'aide de l'armée russe, alliés militairement avec la Fédération de Russie qui y maintient des troupes, reconnus par la communauté internationale comme partie intégrante de la Géorgie, dont l'indépendance est reconnue depuis août 2008 par la Fédération de Russie et par le Nicaragua :

- [URL : 1252],

- [URL : 1013],

2- la famille des Etats indépendants, reconnus par l'ensemble de la communauté internationale,

- [URL : 114],

- [URL : 23],

- [URL : 10],

3- un Etat autoproclamé dans les années 1990 avec l'aide de l'armée russe, allié militairement avec l'Arménie, reconnu par la communauté internationale comme partie intégrante de l'Azerbaïdjan, dont l'indépendance n'est reconnue par aucun pays :

- [URL : 16].

La Montagne des langues, des peuples et des religions



Le nombre de peuples (et de langues) recensés pour le seul Nord Caucase dépasserait la quarantaine :

- [URL : 2705].

Les religions, au delà des traditions païennes et animistes parfois encore présentes, reflétent une grande diversité avec l'islam sunnite dans les pays du Nord Caucase et l'islam chiite en Azerbaïdjan, avec la chrétienté orthodoxe en Géorgie (et en Ossétie) et la chrétienté catholique, séparée de Rome, en Arménie.

Le destin des pays ayant retrouvé leur indépendance, et la reconnaissance internationale, s'inscrit sur des trajectoires différentes :

- [URL : 1619].

Les intérêts stratégiques



L'intérêt stratégique du Caucase ne s'explique pas seulement par les questions militaires : bordé à l'Est par la mer Caspienne riche en hydrocarbures et bordé à l'Ouest par la mer Noire donnant accès à la Méditerranée, il est un enjeu de pouvoir entre les grandes puissances du XXIéme siècle comme il l'a été aux siècles précédents.

La mer Caspienne, partagée entre l'Azerbaïdajn, l'Iran, le Turkménistan, le Kazakhstan et la Fédération de Russie, pour laquelle un accord entre les pays riverains n'a pu être jusqu'à présent trouvé, a excité la convoitise tour à tour de de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de la Russie, de l'Iran, des Etats-Unis, de l'Union européenne et de la Chine : l'évacuation des hydrocarbures par le Caucase du Nord, par le Caucase du Sud, par l'Asie, voire même par l'Iran, comblerait l'heureux bénéficiare s'il en avait le monopole.

La mer Noire, partagée entre la Géorgie, l'Abkhazie, la Fédération de Russie, l'Ukraine, la Roumanie, la Bulgarie et la Turquie, est une mer de communication que les Grecs et les Romains avaient déjà conquise. Elle est aujourd'hui au carrefour des influences de l'Union européenne, de la Fédération de Russie, de la Turquie et du Caucase : son bassin fait l'objet de deux projets de gazoducs concurrents, l'un russo-italien et l'autre européen. Nul doute que, malgré les traités qui régissent les accès à ses détroits, les flottes militaires russes, américaines et européennes continueront à s'y montrer régulièrement afin de préserver leur présence :

- [URL : 2593]

- [URL : 2883].