Liberté de la presse selon RSF : la Biélorussie stagne à la 154ème place mondiale (2008)
2013-12-12

Reporters sans frontières

Selon RSF, pour la période de septembre 2007 à septembre 2008, la Biélorussie stagne dans "un enfer d'immobilité" sur le plan de la liberté de la presse et occupe la 154ème place mondiale sur 173 pays classés

.

Les interpellations de correspondants étrangers, à des fins d'intimidation, sont courantes, dont

- Ihar Bantsar (mensuel en langue polonaise Magazyn Polski na uchodzstwie),

- Waclaw Radziwonowicz (quotidien polonais Gazeta Wyborcza),

- Ivan Roman (Radio Racyja),

- des photographes des agences France-Presse et Reuters.

Les interpellations préventives de journalistes biélorusses continuent, dont

- Arseny Pakhomaw (Nasha Niva),

- Barys Haretski (Nasha Niva et Radio Racyja),

- Andrey Pochobut et Aliaksey Saley (Polksi na uchodzstwie),

- Andrey Dynko (Nasha Niva),

- Andrey Pisalnik (Glos znad Niemna),

- Andrei Chantorovich (Mestnaya Gazeta).

Source

: [URL : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25425/]





Voir aussi

:

- [URL : 2550]

- [URL : 2745]