Géorgie : les dix premiers partenaires pour le commerce extérieur (2008)
2013-12-11

Malgré la guerre russo-géorgienne d'août, le commerce extérieur de la Géorgie s'est développé en 2008. La Russie, sans grande surprise, perd des parts significatives de marché. L'Allemagne continue à y marquer des points. La France reste un partenaire de second plan.

Le commerce extérieur de la Géorgie s'est accru de 17% en 2008, pour atteindre 7,5 milliards de dollars, 6 milliards pour les importations (+16%) et 1,5 milliard pour les exportations (+21%).

Les dix premiers partenaires de la Géorgie sont

- la Turquie avec 1,2 milliard (+33%),

- l'Azerbaïdjan avec 813 millions (+58%),

- l'Ukraine avec 791 millions (+18%),

- l'Allemagne avec 467 millions,

- la Russie avec 454 millions, en baisse continue depuis plusieurs années,

- les Etats-Unis avec 343 millions,

- la Chine avec 307 millions,

- les Emirats Arabes Unis avec 283 millions,

- la Bulgarie avec 231 millions,

- l'Italie avec 198 millions, en hausse significative.

La France reste un partenaire de second rang avec un volume d'échange de 134 millions de dollars, 94,4 millions pour les importations géorgiennes et 39,9 millions pour les exportations géorgiennes (1).

*

Note (1)

: en terme d'investissements, le positionnement de la France n'est guère meilleur puisque les investissements français représentent en 2008 à peine plus de 1% des investissements étrangers (1,1 milliard de dollars).

Sources Département de Statistiques de la république de Géorgie.