Liberté de la presse 2008 : le Kirghizistan stagne à la 111ème place mondiale, selon RSF
2009-03-18

Reporters Sans Frontières

Selon RSF, le Kirghizistan stagne à la 111ème place mondiale (sur 173) pour la liberté de la presse

.

Si la Révolution des Tulipes a pu apporter un peu plus de libertés, l'instabilité politique qui règne dans ce pays s'est traduite par de multiples agressions de journalistes lors des manifestations.

Pour la première fois, un journaliste, Alisher Sayipov, a été assassiné le 24 octobre 2007, à Osh, la seconde ville du pays.

De nationalité ouzbéke, il avait fondé le journal "Sayasat" en 2007 et était collaborateur de "Radio Free Europe". Quelques jours avant sa mort, il s'était déclaré menacé par les services secrets d'Ouzbékistan, pays voisin dont il avait critiqué le président (Islam Karimov).

Source

[URL : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25420]



Voir aussi

[URL : 2550]