Bibliographie : "Ni héros, ni traîtres" de Petru Negurâ
2011-11-24

Les écrivains moldaves face au pouvoir soviétique sous Staline

L'Harmattan, Paris, 2009, ISBN 978-2-296-07430-9

"Jeune historien moldave, Petru Negurâ s'est posé, avec cette étude, un défi ambitieux. Il s'en explique : il étudie et cherche à comprendre la relation des intellectuels à un pouvoir totalitaire, ici stalinien de 1924 à 1956. Il s'applique à cerner le processus de construction nationale, ici moldave, sous une domination étrangère, russo-soviétique, en l'occurence. Enfin, se portant vers le centre, Moscou, il s'interroge sur la projection d'un modèle -le réalisme socialiste- vers une périphérie ... Sa République de Moldavie.

Ce défi d'intelligence est tenu. Le livre importe de par sa qualité intrinséque, densité et érudition, mais il y a plus. Ce texte porte un décryptage de phénomène à la fois politique, social et culturel -la soviétisation d'un espace entré dans le cadre de l'URSS, la rupture et jusqu'où avec le passé- dont nous avons aujourd'hui besoin pour saisir les faisceaux de complexité du présent. Quelle identité, quelle modernité aujourd'hui pour la République de Moldavie ? Quels liens avec Moscou et avec Bucarest ? Quel regard de soi-même à soi-même ?"

D'après Catherine Durandin.


Petru Negurâ, Docteur en sociologie de l'Ecole des Hautes Etudes eb Sciences Sociales, est Maître de conférence à l'Université d'Etat de Chisinau (Moldavie).