La Commission Européenne et le FMI sur l'expansion économique de la Roumanie
2003-04-23

La Commission Européenne et le FMI sur l'expansion économique de la Roumanie



Un rapport publié le mardi 8 avril 2003 à Bruxelles relève que la Commission Européenne revoit à la hausse les prévisions qu'elle avait rendues publiques à l'automne 2002 au sujet de la croissance économique de la Roumanie. Ainsi, pour 2003, la Commission pronostique 4,9 % contre 4,6 % auparavant, tandis que les prévisions pour 2004 remontent de 4,7 % à 5 %.

La Commission Européenne remarque que - dans les conditions de la hausse actuelle des salaires réels - l'expansion économique roumaine sera impulsée par la consommation interne, et non plus, comme précédemment, par les investissements.
En observant que le taux d'inflation en 2002 fut de 22,5 %, le rapport table sur une baisse de l'inflation de 16 % en 2003 à 11,8 % en 2004.

Selon le rapport du FMI, la situation internationale - notamment l'éventualité d'une situation instable en Irak - ne devrait pas affecter la Roumanie, car, comme les Pays Baltes, elle dispose de sa propre production de pétrole.

Le FMI prévoit pour 2003 un indice des prix à la consommation de 16,2 % pour la Roumanie (par rapport à 22,5 % l'année passée) et de 11,6 % pour 2004. Quant aux prévisions liées au PIB réel, le FMI indique un taux de 4,9 % pour 2003 et de 5 % pour 2004.

Les prévisions du FMI sur la balance du compte courant de la Roumanie sont de moins 4,5 % du PIB en 2003 et de moins 4,5 % en 2004.


(Rompres - Jeudi 10 avril)