Lev Bronstein (1879 - 1940), homme d'Etat soviétique, dit Trotski
2013-03-11

Lev Davidivitch Bronstein, dit Trotski, est né en 1879 à Ianovka, en Ukraine.

Il étudie les mathématiques et le droit.

En 1898, il est arrêté par la police du tsar.

En 1900, il est déporté en Sibérie, d'où il s'évade et rejoint Londres.

En 1903, il adhère au Parti ouvrier social-démocrate russe et rejoint la fraction menchévique.

En 1905, lors de la Révolution, il préside brièvement le Soviet de Saint Pétersbourg. Arrêté, il s'échappe et gagne une nouvelle fois l'exil, à Vienne principalement.

En mai 1917, il est de retour en Russie.

En août 1917, il se rallie aux Bolcheviks et prépare la prise de pouvoir d'octobre.

De 1918 à 1925, il est Commissaire du peuple à la guerre. Il crée et dirige l'Armée rouge. Durant la guerre civile, il est le principal stratège contre les Armées blanches soutenues par certains pays européens et contre les Armées vertes de paysans soulevées par les réquisitions de récoltes.

Après la mort de Lénine, il s'oppose au pouvoir grandissant de Staline et à la construction du socialisme dans un seul pays.

En 1925, il est relevé de ses fonctions. En 1927, il est exilé en Asie centrale à Alma-Ata. En 1927, il est expulsé du territoire soviétique, De 1933 à 1935, il vit en France. En 1938, il rejoint le Mexique, craignant un assasinat.

Il fonde une nouvelle Internationale Socialiste, la IVème du nom.

Les agents soviétiques le retrouvent et il meurt assassiné en août 1940 à l'instigation de Staline.

*

Le trotkisme est une doctrine à connotation internationaliste, dont se réclame certains révolutionnaires anticapitalistes en ce début de XXIème siècle.