Ingouchie : les violences armées se poursuivent, le président gravement blessé (juillet 2009)
2013-01-16

Le précédent président ingouche, Mourat Ziazikov (1), avait essayé de sauvé son poste en dissolvant le gouvernement en mars 2008 : sans résultats suffisants sur le plan du maintien de l'ordre puisque le président russe Dmitri Medvedev l'avait destitué en octobre 2008.

Le numéro deux des services de renseignement d'Ekaterinbourg lui avait succédé,
Iouous-Bek Evkourov (2) : il fait partie aujourd'hui des victimes des violences armées qui se poursuivent en Ingouchie depuis plusieurs années, et est gravement blessé.

C'est au tour du Premier ministre, Rachid Gaïssanov, d'assurer le pouvoir,

L'agence russe RIA Novosti mentionne pour les seuls deux derniers mois, :

-

11.05.09

: blessure de quatre policiers dans l'explosion d'un engin (500 grammes équivalent TNT) à Nazran.

-

15.05.09

: découverte d'un missile sol-air IGLA près de l'éroport de Magas et mise à feu par démineurs.

-

20.05.09

: mort d'un membre du Service fédéral de sécurité (FSB), tué dans l'explosion de sa voiture près du stade de Nazran.

-

23.05.09

: arrestation d'une bande armée de quinze hommes dans la région de Nazran.

-

03.06.09

: tirs au lance-genade contre le siège de la police routière de Nazran.

-

05.06.09

: mort de quatre terroristes et d'un membre du FSB tués dans un accrochage près du village de Moujitcha, district de Sounjenski.

-

10.06.09

: mort de la vice-présidente de la Cour suprême ingouche, Aza Gazguireïva, et blessure de six personnes lors d'une attaque armée de la voiture de la magistrate dans le centre de Nazran.

-

13.06.09

: mort par balle de l'ancien vice-premier ministre Bachir Aouchev.

-

16.06.09

: mort et blessure de deux soldats des forces militaires du ministère russe de l'Intérieur lors d'un accrochage près du village d'Alkhasti, district de Nazran.

-

22.06.09

: mort du conducteur de la voiture présidentielle et blessure de trois personnes, dont le président ingouche Iouous-Bek Evkourov, lors d'un attentat perpétré aux abords de Magas (70 kg équivalent TNT).

-

25.06.09

: mort de trois terroristes à la frontière ingoucho - tchétchène: Selon le ministre russe de l'Intérieur ils auraient pu être impliqués dans l'attenat du 22 juin. Selon des sources policières non officielles, il s'agirait d'Abdoul-Malik Aliev dit "l'Emir de Sounja" recherché pour un raid contre Nazran, et de deux de ses hommes.

-

26.06.09

: mort d'un terroriste lors d'un accrochage près du village de Sounja.

-

04.07.09

: mort de 9 policiers tchétchènes et blessure de 10 autres, en Ingouchie, dans le district de Sounja, à l'Est de Nazran, alors qu'ils revenaient d'une opération antiterroriste commune avec la police ingouche. Le convoi de six véhicules, et portant 55 policiers, a été attaqué au lance-grenade et à la mitrailleuse.



Le régime d'opération antiterroriste a été rétabli le 22 juin. Il suppose des contrôles renforcés de documents, un renforcement de la présence policière, des écoutes téléphoniques, la limitation des déplacements et l'évacuation temporaire des personnes vivant dans les zones considérées.

Notes

:

(1) Mourat Ziazikov avait vu son mandat émaillé de multiples accusations de corruption.

(2) Iousous-Bek Evkourov, d'origine ingouche mais n'ayant jamais vécu en Ingouchie, ancien membre du Service fédéral de sécurité (FSB) a connu son heure de gloire au Kosovo, en 1999, à 35 ans, quant général à la tête de troupes russes il avait précédé les forces de l'OTAN afin de "sécuriser" l'aéroport de Pristina.

Voir aussi

[URL : 2710]