Tchétchénie : Natalia Estemirova (1958 - 2009), militante humanitaire
2013-01-16

Le 15 juillet 2009, à Grozny, Natalia Estemirova a été enlevée à son domicile et retrouvée morte à proximité de Nazran, en Ingouchie, le corps criblé de balles.

Journaliste et militante de l'Organisation non gouvernementale russe Memorial, elle travaillait sur des cas sensibles de violation des droits de l'homme en Tchétchénie.

En 2004, elle avait contribué à l'attribution par le Parlement suédois du Prix Nobel alternatif à son association.

Jusqu'en 2006, elle avait travaillé avec la journaliste Anna Politkovskaïa et jusqu'en 2009 avec l'avocat Stanislas Markelov, tous deux également assassinés.

Le président de l'ONG russe Memorial a affirmé que le président tchétchène, Ramzan Kadirov, avait menacé Natalia Estemirova pour ses activités.