Le gazoduc du russe GAZPROM sous la mer Baltique reçoit le feu vert de la Finlande et de la Suède (novembre 2009)
2013-12-11

Après le Danemark, la Finlande et la Suède ont donné leurs feux verts à la construction du gazoduc North Stream sous la mer Baltique.

Ce gazoduc reliera directement la Russie à l'Allemagne.

La Pologne et les pays baltes avaient vivement protesté lorsque les autorités allemandes et les autorités russes, via GAZPROM, avaient annoncé leur projet.

Afin de parvenir à cette décision favorable, le géant russe GAZPROM s'est entouré de partenaires politiques de poids :

- l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder est devenu président du conseil de surveillance de Northstream, détenu à 51% par GAZPROM,

- l'ancien premier ministre finlandais Paava Lipponen fournit aujourd'hui ses services à North Stream,

- le ministre suédois des affaires étrangères, Carl Bildt, faisait partie il y a quelques années du conseil d'administration de Vostok Nafta dont le portefeuille était composé à 90% d'actions GAZPROM.

La construction des deux pipelines constituant le projet North Stream peut ainsi démarrer début 2010, ébranlant un peu plus toute velléité de stratégie européenne de l'énergie.