U.E. : plus de visa nécessaire pour les Serbes, les Macédoniens et les Monténégrins (décembre 2009)
2012-06-14

Les 27 ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont décidé le lundi 7 décembre de dispenser de visa d'entrée les ressortissants serbes, macédoniens et monténégrins, à compter du 19 décembre 2009.

Pourtant la marche vers des candidatures à l'adhésion de ces trois pays n'en est pas ouverte pour autant .

Pour les Pays-Bas sur le territoire duquel est situé le Tribunal international pour l'ex-Yougoslavie, l'arrestation de Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, impliqué dans le massacre de 8 000 musulmans à Srebrelinca en 1995, est un préalable à la candidature de la Serbie. Ils bloquent un accord de stabilisation et d'association.

Pour la Belgique et l'Allemagne, l'élargissement à la Croatie, voire à l'Islande, d'ici 2012, est plus prioritaire que celui à la Serbie.

Pour la Grèce, soutenue par la France, l'élargissement à la Macédoine ne peut être envisagé tant que cette dernière gardera le nom de Macédoine.