La Moldavie sans président élu (décembre 2009)
2013-12-09

Le président par intérim, Mihaï Ghimpu, n'a pu que constater le 7 décembre 2009, l'incapacité du Parlement moldave à élire un président de la République :

- 53 voix se sont portées sur le candidat de la coalition pro-européenne de 4 partis, Lilian Lupu, alors qu'il en fallait 61 (majorité des 3/5 des 101 députés),

- les 48 députés du Parti communiste n'ont pas participé au vote, considérant que Lilian Lupu, un ancien communiste, est un "traître".

Après deux élections législatives en 2009, avril et juillet, la Moldavie se dirige vers une troisième élection législative en 2010.

En attendant, le gouvernement "intérimaire" aura les plus grandes difficultés à lutter contre la crise économique, structurelle et conjoncturelle, qui sévit pour ses 4,1 millions d'administrés et à poursuivre la négociation d'un accord d'association avec l'Union européenne.

La Moldavie est aujourd'hui considérée comme le pays le plus pauvre d'Europe.

Si le Parti communiste, et son chef de file Vladimir Voronine, ancien président, ne veut pas laisser le champ libre à la coalition pro-européenne des démocrates et des libéraux, l'escalade des promesses d'aides financières annoncées par la Russie et par les Etats-Unis ne joue pour l'instant pas en faveur de ces derniers.

Note

: (1) [URL : 2917]

Voir aussi

: [URL : 2730]