La Russie à la 146ème place mondiale en termes de perception de la corruption (2009)
2013-12-29

Transparency International

Avec une note de 2,2 sur une échelle de 0 à 10 (0 haut degré de corruption perçu et 10 faible degré de corruption perçu), la Russie occupe la 146 éme place mondiale sur 180 pays classés (1).

Le mal est endémique puisque depuis 2001, la note russe a oscillé autour de 2,2 avec un pic à 2,8 en 2004 (2) démontrant l'absence de volonté réelle pour lutter contre la corruption dans ce pays.

"Les gens ont une attitude de je-m'en-foutisme total, à la fois vis-à-vis de leur fonction et de leur propre responsabilité. La menace face à laquelle nous nous trouvons vient de nous-mêmes, c'est pourquoi la corruption tue",

expliquait, mercredi 9 décembre 2009, Elena Panfilova, directrice du bureau russe de Transparency International (3).

L'indice de perception de la corruption (IPC) indique la perception du niveau de corruption affectant l'administration publique et la classe politique dans le pays donné. Il s'agit d'un indice composite, fondé sur 13 enquêtes différentes, réalisées auprès d'entreprises et d'experts.

Notes

:

(1) [URL : 2937]

(2) [URL : 2938]

(3) Source : journal Le Monde daté du 11.12.09

Voir aussi

:

- [URL : 3013]

- [URL : 2957]

- [URL : 2955]

- [URL : 2956]