Géorgie et France : Mikhaïl Kobakhidzé, cinéaste
2012-02-27

Mikheil Kobakhidze

Mikhaïl Kobakhidzé est né le 5 avril 1939 à Tbilissi.

Une formation cinématographique à Moscou



Jusqu'en 1965, il étudie au VGIK (Institut national de cinéma) avec notamment Sergueï Guerassimov et Tamara Makarova. Pendant ses études, il réalise deux courts métrages. Sergueï Guerassimov encourage le jeune Géorgien et fait en sorte qu'il obtienne par anticipation ses diplômes et devienne ainsi réalisateur professionnel plus tôt.

Un début de carrière à Tbilissi



Son premier film, servant également de réalisation de fin d'études, est censuré et détruit en 1963.

Il tourne Le Mariage sur ses deniers personnels en 1964, film qui rencontre un certain succès en URSS et à l'étranger : il est primé à Oberhausen et à Cannes.

Il entreprend ensuite la réalisation du Parapluie, sorti en 1967 dans de meilleures conditions financières et qui échappe à la censure grâce à Sergueï Guerassimov. Ce film reçoit le 1er Prix du Festival de Cracovie.

L'abandon provisoire du cinéma



En 1968, il s'apprête à tourner son premier long métrage, composé de quatre nouvelles. Une polémique s'engage entre la Commission cinématographique de Moscou, Mikhaïl Kobakhidzé qui écrit à Brejnev, le chargé de la Culture en URSS et la presse écrite (Komsomolska Pravda). Tous ses scénarios sont désormais refusés

En 1969, il sauve Les Musiciens, mais désormais il vit d'autres métiers.

L'émigration vers la France



Au début des années 1980, il reçoit le soutien d'Edouard Chévardnadzé, mais il doit émigrer à la suite d'évènements tragiques.

En 2001, il tourne En Chemin, une fable philosophique en noir et blanc.

Les critiques cinématographiques l'ont parfois comparé à Charlot ou Tati, voire Keaton. Mikhaïl Kobakhidzé a été acteur et monteur (de ses films), scénariste (notamment dans l'animation) et réalisateur.

Les principales réalisations de Mikhaïl Kobakhidzé



- 1961 : Jeune amour (7 mn)

- 1962 : Carroussel (11 mn)

- 1964 : Le Mariage (21 mn)

- 1967 : Le Parapluie (18 mn

-1969 : Les Musiciens (12 mn)

- 2001 : En chemin (13 mn)

*

Sources multiples dont Kinoglaz.