Othar Zourabichvili, président de l'Association géorgienne en France depuis 2006
2011-12-15

Othar Zourabichvili est né le 24 septembre 1950 à Paris, de Zéïnab Kédia et de Lévan Zourabichvili (1906-1975), dans une famille issue de l'émigration politique géorgienne des années 1920.

Son père a été président de l'Association géorgienne en France de 1961 à 1975, ainsi que son cousin, Tariel Zourabichvili, de 1996 à 2003.

Les études



Après son doctorat en médecine, à l'Université de Paris, il se marie et a trois enfants.

Les actions en faveur de la cause géorgienne



Il est sensibilisé très jeune à la cause géorgienne, ne manque pas de manifester chaque fois que possible contre le régime soviétique et contre les positions de la Russie vis-à-vis de la Géorgie.

Au début des années 1970, il participe à l'ensemble vocal et chorégraphique MERANI (1).

Il s'implique dans le soutien des dissidents géorgiens, en particulier par le biais du Comité Helsinki, dont les plus connus sont Merab Kostava et Zviad Gamsakhourdia.

En 1991, après la restauration de l'indépendance de la Géorgie par le président Gamsakhourdia, il est désigné par le Parlement géorgien pour représenter en France la jeune république.

Durant de nombreuses années, il appartient au Comité directeur de l'Association géorgienne en France.

La présidence de l'Association géorgienne en France



Il est élu président en 2006 (2), et reconduit en 2008 après renouvellement du Comité directeur.

Durant ses mandats, outre les commémorations des dates historiques géorgiennes, 26 mai 1918 (restauration de l'indépendance), février 1921 (hommage aux victimes de l'invasion par les armées de la Russie soviétique), août 1924 (hommage aux victimes de l'insurrection nationale), il associe à la cause géorgienne les représentants en France de différentes nations (baltes, ukrainienne, tcherkesse,...).

En avril 2007, il conclut un accord cadre entre l'Université d'Etat de Tbilissi et l'Association géorgienne en France.

En avril 2008, il organise -en présence du vice-premier ministre géorgien Guiorgui Baramidzé-, une téléconférence de presse du président Saakachvili (à Tbilissi) et de journalistes français (à Paris).

En août 2008, lors de la guerre russo-géorgienne, il alerte les médias français dès l'entrée des chars russes sur le territoire géorgien (3) et coordonne la diffusion d'un communiqué commun à 9 associations franco-géorgiennes (4).

En septembre 2008, il organise -conjointement avec d'autres associations- un concert à l'Eglise de la Madeleine, avec de grands artistes géorgiens, en faveur des familles déplacées par la guerre (5). Les collectes de fonds continueront en 2009, et au-delà des aides d'urgence, l'école maternelle de Karaleti (près de Gori) sera réhabilitée.

En août 2009, il organise une manifestation devant l'ambassade russe à Paris à la date anniversaire de la guerre russo-géorgienne (6)

En septembre 2009, il organise à Leuville-sur-Orge une commémoration exceptionnelle en hommage aux victimes de l'insurrection nationale d'août 1924 et de la guerre russo-géorgienne d'août 2008 (7)

En novembre 2009, il organise une manifestation contre l'occupation d'une partie du territoire géorgien par l'armée russe, à l'occasion de la visite de Vladimir Poutine à Paris (8).

En juin 2011, sous le patronnage du président Mikheïl Saakachvili, il organise un colloque "Géorgie 2011. 20 ans d'indépendance. Bilan et perspectves" au Grand Palais à Paris. Participent, Guiorgui Baramidzé -vice-Premier ministre- et Thorniké Gordadzé -vice ministre des Affaires étrangères-, ainsi que les professeurs Malkhaz Matsaberidze et Belka Kobakhidze.

Enfin, comme tous ses prédecesseurs, il exerce un devoir de mémoire vis-à-vis du "carré géorgien" du cimetière communal de Leuville-sur-Orge (9) et assure la liaison avec les autorités françaises.

M.M.

*

Sources : archives familiales, Bulletins de l'AGF.

*

Notes

:

- (1) L'ensemble MERANI était composé essentiellement de jeunes gens dont les parents étaient d'origine géorgienne, Elle donne des représentations en France et en Grande-Bretagne. Voir les photographies d'un concert en 1972 :

[URL : http://www.samchoblo.org/merani_aux_champs_elysees%20%20fev%201972.htm]

- (2) [URL : 2177]

- (3) [URL : 2608]

- (4) [URL : 2628]

- (5) [URL : breve910]

- (6) [URL : 2874]

- (7) [URL : 2875]

- (8) [URL : 2907]

- (9) [URL : 1646]


Retour sur [URL : 1615]