Géorgie : Chota Roustavéli (1172-1216), poète médiéval
2012-01-10

Né à Roustavi vers 1172, le poète Chota Roustavéli, littéralement "originaire de Roustavi", est mort à Jérusalem vers 1216.

A l'instar d'Homère ou de Shakespeare, il s'efface derrière son oeuvre : on ne sait à peu près rien de sa vie (1).

Par contre son récit, "Le Chevalier à la peau de panthère" (2), composé en l'honneur de la Reine Thamar (3), est considéré comme l'un des chefs d'oeuvre de la littérature médiévale mondiale.

Beaucoup de Géorgiens en connaissent, aujourd'hui encore de longs passages par coeur.

Il a été traduit en français au moins quatre fois, par Georges Gvazava, par Elisabeth Orbéliani, par Serge Tsouladzé et par Gaston Bouatchidzé (4).

Pour l'amour de la reine du Caucase, le chevalier Avtandil part à la recherche d'un mystérieux personnage vêtu d'une peau de panthère qui fuit toute présence humaine ...

"Le Chevalier à la peau de panthère" est un récit d'amour courtois et d'amitié chevaleresque inspiré de vieilles légendes persanes, qui met en scène deux couples d'amoureux dont les destins se croisent : Avtandil et Titatine d'une part, Tariel et Nestane d'autre part.

L'oeuvre, écrite en vers (5) d'un grand raffinement, se situe dans un Orient imaginaire et est fortement apparentée à certains courants de pensée inspirés de Denys l 'Aréopagite, qui circulaient à la même époque en Europe occidentale.

Au début des années 2000, la conteuse belge Martine Tollet s'inspire librement du "Chevalier à la peau de panthère" et crée un spectacle d'une heure imprégné de vibrations médiévales et de parfums orientaux (6).

Notes

:

- (1) Une fresque et une inscription garde le souvenir de Chota Roustavéli sur une des colonnes de l'ancien monastère géorgien de La Croix, "Djvari", aujourd'hui inclus dans le patriarcat orthodoxe grec de Jérusalem.

- (2) Les traductions en langue du mot géorgien "vepvri" ont varié dans le temps de léopard (Georges Gvazava en 1938) à tigre (Elisabeth Orbéliani en 1977, Serge Tsouladzé en 1989) et à panthère (Gaston Bouatchidzé en 1996).

- (3) La Reine Thamar, "Thamar Mépé", littéralement "Thamar le Roi", a régné de 1184 à 1213.

- (4) Voir [URL : 2469]

- (5) "Le Chevalier à la peau de panthère" est composé 1 587 quatrains monorimes de doubles octosyllabes, soit 6 350 vers.

- (6) Adaptation de l'épopée écrite par Chota Roustavéli : [...composé en l'honneur de la Reine Tamar,"Le Chevalier à la Peau de Tigre" est considéré comme l'un des chefs d'œuvre de la littérature médiévale mondiale. Ce récit d'amour courtois et d'amitié chevaleresque inspiré de vieilles légendes persanes, met en scène deux couples d'amoureux dont les destins se croisent. Martine Tollet a choisi de raconter cette histoire devant des toiles peintes qu'elle déroule au fur et à mesure du récit, comme cela se pratiquait dans la tradition des conteurs-imagiers orientaux (Adultes et adolescents à partir de 12 ans) ...].

Voir [URL : breve1158]




*


Sources multiples dont article de Jean-Pierre Mahé (Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres), document de la Maison d'Europe et d'Orient, website Conservatoire contemporain de littérature orale.

*