Certains pays de la C.E.I. touchés de plein fouet par la crise financière mondiale (2010)
2013-12-04

Selon un étude de la Sberbank russe, les pays de la Communauté des Etats Indépendants (C.E.I.) non-producteurs d'hydrocarbures ont été particulièrement touchés par la crise financière mondiale

.

L'Arménie a reçu une assistance de 540 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international (FMI) et de 341 millions de dollars de la part de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

La Biélorussie a reçu une assistance financière de 3,5 millards de dollars de la part du Fonds monétaire international et a emprunté à la Russie d'une part 3,5 milliards de dollars anticrise, d'autre part 6 milliards de dollars syndiqués.

Le Kirghizstan a reçu une assistance financière de 100 millions de dollars du Fonds monétaire international et un crédit de 450 millions dollars de la part de la Russie.

La Moldavie fait l'objet d'une étude de crédit de 588 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international et a reçu un crédit de 100 millions de dollars de la part de la Russie.

L'Ouzbékistan a reçu un crédit de 65,5 millions de dollars de la part de la Banque mondiale (BM).

Le Tadjikistan a reçu un crédit de 114 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international.

L'Ukraine a reçu un crédit de 4 milliards de dollars de la part de la Chine ; le Fonds monétaire international n'a pas débloqué la dernière tranche du crédit de 16,4 milliards de dollars en attente de mesures budgétaires nationales.

Grâce aux réserves financières accumulées ces dernières années par leurs exportations de pétrole et de gaz, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la Russie et le Turkménistan n'ont pas eu besoin de faire appel aux crédits internationaux.

*

Note

: la Géorgie ne fait plus partie de la C.E.I. depuis la guerre russo - géorgienne d'août 2008.