Ukraine : composition du gouvernement de Nikolaï Azarov (mars 2010)
2010-03-24

Le 11 mars 2010, le Parlement (Rada) a voté la confiance

- au Premier ministre

Nikolaï Azarov

(ancien directeur de campagne du président Viktor Ianoukovitch, député du Parti des Régions) par 242 voix contre 226,

- au gouvernement par 240 voix contre 226,

- au poste de ministre des Affaires étrangères de

Konstantin Grichtchenko

(ancien ambassadeur d'Ukraine en Russie) et au poste de ministre de la Défense de

Mikhaïl Ejel

(ancien commandant de la Marine ukrainienne) (1), proposés par le président de la République, par 239 voix contre 226.

Afin de ménager les équilibres au sein de la nouvelle coalition parlementaire (2), pas moins de 7 vice-premiers ministres ont été nommés :

-

Andreï Kliouev

, premier vice-premier ministre

-

Boris Kolesnikov

,

-

Vladimir Seminojenko

,

-

Vladimir Sivkovitch

,

-

Viktor Slaouta

,

-

Sergueî Tiguipko

(ancien acteur de la révolutuin orange en 2004, ancien directeur de campagne de Viktor Iouchtchenko lors des présidentielles de 2004 et lui-même candidat lors des présidentielles de 2010),

-

Viktor Tikhonov

.

Dans leurs premières déclarations,

- le ministre de l'Education et de la Recherche,

Dmitri Tabatchnik

, a proposé de restaurer la langue russe comme langue d'enseignement en Ukraine, à côté de la langue ukrainienne,

- le ministre de la Défense,

Mikhaïl Ejel

, a déclaré vouloir changer le commandant de la Marine ukrainienne (Igor Teniouikh, opposé à la présence de la Marine russe à Sébastopol, est effectivement remplacé le 18 mars par Viktor Maksimov) (3).

*

Au delà de la confiance des parlementaires, le Premier ministre

Nikolaï Azarov

devra obtenir celle du Fonds monétaire international (FMI) afin que l'aide financière indispensable au redressement économique du pays soit débloquée rapidement. La question de la lutte contre la corruption reste d'actualité (4).

Auprès des Ukrainiens, et du Parlement, la durée de "la période de grâce" en dépend.

*

Notes

:

(1) Les médias russes soulignent que le nouveau ministre ukrainien de la Défense, Mikhail Ejel, entretenait les meilleures relations avec ses homologues russes à l'époque où il était commandant de la Marine ukrainienne, de 1996 à 2003.

(2) La nouvelle coalition parlementaire est constituée du Parti des Régions (duquel est issu le président de la République Viktor Ianoukovitch), du Parti Communiste, des partisans du président du Parlement (Vladimir Litvine) et de députés non-inscrits. Ces deux derniers groupes, après avoir soutenu le précédent gouvernement de Ioulia Timochenko, l'ont fait tomber le 3 mars 2010.

(3) La flotte russe de la mer Noire est basée à Sébastopol en Crimée (Ukraine), aux termes d'un accord signé en 1997, pour 20 ans : le précédent gouvernement avaient laissé entendre qu'il ne renouvellerait pas l'accord.

(4) [URL : 3013]