Attentats dans le métro de Moscou : 39 morts et 64 blessés (mars 2010)
2013-12-29

Deux explosions se sont produites dans le métro de Moscou, à la station Loubianka et à la station Park Koultoury, le lundi 29 mars 2010, à 7 heures 52 et à 8 heures 36

.

Bilan provisoire, annoncé quelques heures plus tard

:

A Loubianka, station surmontée par l'immeuble des services spéciaux russes (FSB), le premier bilan annoncé faisait état de 23 morts morts et de 12 blessés.

A Park Koultoury, le premier bilan annoncé faisait état de 12 morts et de 15 blessés.

Bilan annoncé, en fin d'après-midi

:

Le ministère russe des Situations d'urgence annonçait le 29 mars en fin d'après-midi, un bilan de 39 morts et de 64 blessés.

Origine du double attentat

:

Selon le service de presse du FSB et selon le maire de Moscou. ces attentats auraient été commis par "deux femmes kamikazes", aidées par deux autres femmes complices qui sont recherchées,

Chacune des "femmes kamikazes" auraient porté autour de la ceinture une charge d'explosif plastic, équivalente à 2 kilos de TNT pour la première et à 1,5 kilos pour la seconde.

La piste des "veuves noires", venues du Caucase du Nord pour commettre des attentats suicide afin de venger leurs proches, semblait privilégiée.

Outre la Tchétchénie et l'Ingouchie, théâtres d'affrontemments sanglants entre les combattants islamistes et les forces spéciales russes depuis deux décennies, les attentats se sont portés plus récemment vers d'autres républiques, Daghestan et Karatchaevo-Tcherkessie, voire même Ossétie du Nord.

Les chefs de guerre en rébellion avaient menacé à plusieurs reprises d'étendre leurs activités à d'autres parties du territoire de la Fédération de Russie.

*

Sources multiples, dont RIA Novosti.

Voir aussi :

- [URL : 3034]