Russie: deux nouveaux attentats au Daghestan, 14 morts (avril 2010)
2013-01-16

Premier attentat à Kizliar



Le mercredi 31 mars 2010 au matin, à Kizliar, au Daghestan, l'explosion d'une voiture piégée dans la cour d'un bâtiment de police a été suivie vingt minutes plus tard de celle d'un kamikaze déguisé en policier et qui s'était mêlé aux enquêteurs.

12 personnes sont mortes, dont le chef de la police locale, et 29 sont blessées.

Selon les services spéciaux russes (FSB), la puissance de la bombe placée à bord de la voiture piègée était d'une puissance équivalente à 200 kilos de TNT et le kamikaze portait une charge d'une puissance équivalente à 1,5 kilos de TNT.

L'homme a été identifié, il s'agirait d'un habitant de Kizliar, Daoud Djabraïlov.

Deuxième attentat à Khassaviourt



Dans la nuit du mercredi 31 mars au jeudi 1er avril, une voiture remplie d'explosifs a explosé dans le district de Khassaviourt, au Daghestan, près de la frontière tchétchène : la mise à feu aurait été déclenchée de manière accidentelle. Deux des présumés activistes sont morts, une troisième personne est grièvement bessée.

Un bilan déjà lourd au Daghestan, en 2009



Pour la seule année dernière, 58 policiers ont trouvé la mort et 135 ont été blessés, 153 terroristes ont été tués et 110 autres arrêtés.

*

Sources multiples dont RIA Novosti