France : 3 109 demandeurs d'asile kosovars en 2009
2010-04-14

Analyse de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)



"... La demande kosovare constitue cette année le premier flux de demandeurs d'asile en France. Paradoxalement les membres de la communauté albanaise constituent toujours l'écrasante majorité des demandeurs du Kosovo (aux alentours de 90%) ; les différentes minorités de ce pays étaient très peu représentàes.

De nombreux motifs de persécutions, sans liens les uns avec les autres, sont souvent mis en avant par les demandeurs, parfois simplement listés ou abordés de façon particulièrement succinte. C'est ainsi que se mêle quasi systématiquement des motifs conventionnels (Menaces d'agressions de la part d'inconnus, en raison d'un positionnement politique supposé ou de liens avec des Serbes) avec des motifs liés aux moeurs (homosexualité, difficultés familiales, histoire d'amour contrariées, mariages forcés, vendettas trouvant leur origine dans les conflits fonciers, des problèmes de voisinages ou de faits divers).

La profusion et le nombre de ces motivations rarement avérées rendent l'instruction de ces demandes plus longue et compliquée.

Quant aux membres des diverses minorités ethniques (représentées dans l'ordre par les Roms, les Ashkalis et les Goranis) ils continuent, à l'exception des Goranis, à produire des documents d'identité et d'état-civil très anciens ne permettant pas d'établir la provenance récente qu'ils revendiquent ni leur parcours au cours de ces dernières années ...
"

Les demandeurs d'asile kosovars en 2009, sur le plan statistique



Parmi les 3 109 demandeurs d'asile, 3 048 effectuaient une première demande : ils avaient un âge moyen de 31,5 ans et étaient à 38% des femmes.

Par ailleurs 1 470 demandeurs d'asile supplémentaires étaient des mineurs.

211 dossiers étaient traités en procédure prioritaire, dont 75 après mise en rétention.

Les acceptations 2009 et la population kosovare sous protection de l'OFPRA



En définitive, 427 demandes étaient acceptées, dont 108 par l'OFPRA et 319 par la Cour nationale des droits d'asile (CNDA) après recours.

Au 31 décembre 2009, 722 Kosovars se trouvaient sous protection de l'OFPRA, dont 49% de femmes.

Source OFPRA