L'aide aux associations croates (2003)
2012-12-27

L'aide aux associations



Une création originale : l'Office du gouvernement croate pour la coopération
avec les ONG



Pour remédier au manque de dialogue entre l'administration et le tiers
secteur, le gouvernement croate a mis en place, le 1er octobre 1998, une
institution originale : un Office dont le principal objectif est d'établir
un climat de confiance et de coopération entre le Gouvernement et les
associations intervenant dans le pays, dans le but de démocratiser les
relations entre les deux secteurs et de créer un cadre de transparence sur
le plan financier.

Dans ce but, l'Office a introduit un modèle-type de demande de subventions
en vue du financement des projets associatifs, dans les domaines suivants
:action sanitaire et sociale, protection des droits de l'homme, dossiers
humanitaires, soutien à l'insertion sociale des jeunes, protection de la
nature et de l'environnement, préservation du patrimoine culturel. En 1999,
276 programmes ont été financés, pour un montant de 3,6 millions d'euros. En
2000, ce furent 348 programmes (dotation 20,5 M HRK). En 2001, 481
programmes (22,2 M HRK) et, enfin, en 2002, 313 projets et 137 programmes
(17,2 M HRK). Par souci de transparence, tous les programmes subventionnés
sont présentés au public à la Foire d'automne de Zagreb, dans le cadre des
Journées des associations croates.

L'Office a par ailleurs initié l'élaboration d'une nouvelle loi sur les
associations (JO n°88, 11 octobre 2001 : www.nn.hr), après avoir consulté
quelque 16.000 associations auxquelles fut adressé le projet de loi. Il a
intégré trois représentants d'associations dans le groupe d'experts chargés
de préparer le projet. Il a par ailleurs organisé de nombreux séminaires,
notamment avec le CERANEO, sur le développement de la société civile en
Croatie, la décentralisation des subventions allouées aux associations, la
fiscalité des associations, etc. Il a soutenu l'initiative visant à établir
un Programme de coopération entre le gouvernement et le secteur associatif
croates, finalement adopté au Conseil des ministres le 4 janvier 2001. Autre
expérience, particulièrement originale : il a lancé un programme de
formation des fonctionnaires, à l'échelon de l'administration centrale, mais
aussi au niveau des collectivités locales, en vue de faciliter la
coopération avec la société civile. Ce programme reposait sur la conviction
que "le manque d'information et de connaissance mutuelle engendre la
bureaucratie".

En 1999, l'Office a publié le premier annuaire des associations croates (au
nombre de 15.375 à l'époque), disponible également sur CD-ROM et consultable
sur le site. Ce nombre est, depuis, en constante augmentation : 18.921 en
février 2001, 20.799 en février 2002 et 22.150, début novembre 2002. La
seule Ville de Zagreb compte environ 4.300 associations.

L'Office s'est aussi doté d'un bulletin (Spona, [Liaison]) dont dix numéros
sont déjà paru et qui ont été adressés à environ 16.000 associations.

Contact

: Bureau du gouvernement croate pour la coopération avec les ONG -
Ulica grada Vukovara 78, 10000 Zagreb.

Tel. 385 1 610 6500, 610 6506. Fax. 385 1 610 9972.

Email : ured.za.udruge@zg.tel.hr.

Site web : http://www.uzuvrh.hr/eng/index.htm