Russie : changement annoncé à la tête de la rebellion tchétchène (2010)
2013-01-16

Dokou Oumarov, présenté comme le chef de la rebellion tchétchène, a fait annoncé le 1er août 2010 qu'il quittait son commandement pour raisons de santé. Aslambeck Vadalov a été nommé pour lui succéder. Source : site www.kavkazcenter.com

Il convient d'accueillir cette information avec prudence.

D'une part, la rebellion tchétchène est loin aujourd'hui de bénéficier de l'unité de commandement dont elle bénéficiait dans les années 1990 à l'époque de la première guerre contre l'armée russe. : elle est composée de commandos présents sur les territoires tchétchènes, ingouches et daguestanais, voire sur ceux d'autres régions russes, qui pour mieux résister aux forces du président tchétchène ramzan Kadyrov -nommé par Moscou- et aux forces spéciales russes sont fortement décentralisés.

D'autre part, leur appartenance à différents courants islamistes (parfois soutenus de l'étranger) ou laïques, prédispose mal à l'unité de commandement.

Enfin la guerre d'information que se livrent la partie russe et la partie tchétchène implique une certaine part de propagande.

Les observateurs les plus avertis sur la situation dans le Nord Caucase considèrent néanmoins cette infirmation comme valide.