La vie associative croate en France (2003)
2012-12-27

La vie associative croate en France



On compte, en France, une cinquantaine d'associations, rassemblées au sein
d'une instante fédérative.

- Le

CRICCF-CCMF

(Conseil représentatif des Institutions et de la Comunauté
croates de France - Congrès Mondial Croate/France)
Existant depuis 1992 et reconnu depuis 1994 en qualité d'organisation à
caractère non gouvernemental, non partisan, et à but non lucratif, le
Congrès Mondial Croate a pour objectif de rassembler et de relier toutes les
associations et les institutions croates existant hors de Croatie, de
défendre les intérêts communs et de représenter les traditions, l'héritage
et le patrimoine culturels croates, au sein de la grande famille des
cultures populaires du monde. Cette mission de coordination s'exerce à
travers diverses commissions de travail couvrant les secteurs de l'action
humanitaire, de la reconstruction et de l'investissement, de la culture et
de l'enseignement, de l'information et de la communication, de la jeunesse,
et toujours en relation avec les activités développées en Croatie sur ces
divers plans.

L'organe de presse du Congrès Mondial Croate est le supplément hebdomadaire
intitulé "Dom i Svijet" ("La patrie et le monde"), publié chaque lundi par
le journal Vecernji list (édition de l'étranger) sur huit pages, à
l'intention des Croates vivant hors Croatie.
En 1990, les Croates de France ont décidé de se doter d'une instance
représentative au niveau national ayant la vocation de représenter,
notamment auprès des autorités françaises, aussi bien la communauté que ses
institutions ou associations. Ainsi est né le CRICCF (Conseil représentatif
des Institutions et de la Comunauté croates de France), qui regroupe sous
son aile une cinquantaine d'associations et plusieurs milliers de membres,
et qui constitue la section française du Congrès Mondial Croate, sous le nom
de CMCF.

- L'

AMCA

(Almae matris croaticae alumni)
Il s'agit d'une association (loi 1901), fondée en 1991 et rassemblant des
anciens étudiants des Universités croates. Elle vise à établir et développer
les liens entre eux d'une part, et les institutions et citoyens français
d'autre part. Ses membres, de citoyenneté française ou croate, sont soucieux
de mieux faire connaître au public français en particulier ou francophone
en général, le patrimoine scientifique, culturel, intellectuel et spirituel
croate, dans toute sa variété et au-delà de toute considération politique,
philosophique ou religieuse.
L'Association a pour objet notamment :
* de promouvoir la culture et la langue françaises en Croatie, ainsi que la
langue et la culture croates en France ;
*d'améliorer les relations de partenariat et la coopération sous toutes
ses formes entre les institutions culturelles et scientifiques de France
d'une part et leurs homologues croates d'autre part
*d'améliorer les relations de partenariat et de coopération entre les
universités françaises d'une part et les universités de Croatie, et de tous
les autres pays dans lesquels existent des établissements d'enseignement
supérieur offrant et promouvant des programmes d'enseignement de la langue
et de la civilisation croates d'autre part

Contacts : Mme Janka Stahan, présidente Mme Janka Stahan - 5 allée Pelletier
Caventou 91330 Yerres. Tél. 01 69 49 05 99.

- L'

Ecole complémentaire croate "Bartol Kasic"



Cette école, créée sous l'égide du Ministère de l'éducation nationale
croate, porte le nom d'un célèbre linguiste, auteur de la première grammaire
croate (16e/17e siècles). Elle prodigue, comme son nom l'indique, un
complément d'enseignement en langue et culture croates. Elle est destinée en
premier lieu aux enfants de niveau scolaire - du CP de l'école primaire et
du collège aux terminales de lycée - mais aussi aux adultes désireuses
d'acquérir les connaissances de la langue croate. A la fin d'une année
scolaire, chaque élève, fréquentant régulièrement les cours, obtient un
certificat de réussite validé par l'Ambassade de la République de Croatie.
Cette école fonctionne à travers l'association Communauté scolaire croate en
France (C.S.C.F.), comme une école privée. La connaissance de la langue
croate qui y est acquise donne la possibilité aux lycéens de choisir le
croate comme une des langues au baccalauréat français. En dehors de ses
cours, l'Ecole est très active dans la communauté croate : participation aux
programmes des fêtes, aux expositions de desssins et peintures organisées en
Croatie et dans les locaux de la communauté croate en France. A la fin de
chaque année scolaire, l'Ecole publie un journal, Zavicaj (Pays natal), et
au mois de mai organise sa fête annuelle.

Les cours sont organisés en dehors des horaires de l'école française dans
les villes suivantes : Charenton-le-Pont, Paris, Beauvais, Rouen, Dijon,
Lyon, Aix-les-Bains et Nice.

Contacts : Mme Dragana Antonijevic - coordinatrice. Tél. 01 45 81 58 42.

-

Les missions catholiques croates



Antennes pastorales de l'église catholique et de l'épiscopat de Zagreb, les
missions croates de France ont longtemps dû mener, en marge de leur vocation
pastorale première, un combat opiniâtre face à l'hostilité ouverte des
représentants de l'ex-fédération yougoslave. Ceux-ci voyaient en effet
échapper à leur tutelle ces lieux où se réunissaient les Croates immigrés,
soucieux de disposer d'un cadre leur permettant de préserver leur identité
nationale. Aux côtés des missions de Nice, Lyon et Mulhouse, celle de Paris
demeure depuis sa création, en 1953, la plus importante des implantations
catholiques de la diaspora en France.