Abkhazie : unités militaires russes déployées à mi-2010
2010-11-16

Armée de terre

:

L'Etat Major est situé à Goudaouta, une ancienne base soviétique en territoire abkhaze, conservée depuis par la Russie (1). Cette base, la 7ème de l'armée russe, abrite sur place le 131ème régiment de fusiliers motorisés (rattachée à la 58ème armée du Nord Caucase) et commande à distance deux compagnies renforcées à Gali (district abkhaze dans lequel subsiste encore une population d'ethnie géorgienne) et dans la Vallée de Kodori (la haute vallée a été reprise à la Géorgie à la faveur de la guerre d'août 2008).

Le 131ème régiment compte au total 3 600 hommes environ, une moitié est déployée à Goudaouta et l'autre à Maïkop (République des Adyghées, membre de la Fédération de Russie) en proximité immédiate de l'Abkhazie.

L'équipement connu sur place est le suivant :

- 1 bataillon de chars moyens (41 chars T-90A),

- 3 bataillons de fusiliers motorisés (150 BTR-80 et BTR-80A),

- 2 groupes d'obusiers automoteurs 2S3 Acacia appartenant au 944ème régiment d'artillerie de la Garde (20éme division de fusiliers motorisés de Volgograd / Gorgovsk, Région militaire Nord Caucase),

- 1 groupe de LRM BM-21 Grad et de 9P140 Uragan de 220 mm,

- des moyens d'appui sol-air et sol-sol (Osa AKM, ZSU-23-4 Shilka et 2S6M Tunguska),

- 1 batterie anti-aérienne S-300PS d'une portée de 120 kilomètres,

- 1 détachement de guerre électronique.

Armée de l'air

:

Sont présents des hélicoptères de combat Mi-24 et des hélicoptères de servitude Mi-8 et Mi-17.

Garde-frontières

:

L'Etat-Major est situé à Gali et à Gagra. Les troupes sont implantés dans la nouvelle base navale russe d'Ochamtchira et dans une vingtaine de postes.

Au total 800 hommes sont déployés à cette date et la perspective serait d'atteindre 1 500 hommes, dont des Abkhazes, équipés de véhicules divers et de blindés.

Marine

:

La base navale principale russe en mer Noire est située à Sébastopol, en Ukraine (2). Les navires de guerre (croiseurs, torpilleurs, ...) naviguant dans les eaux maritimes abkhazes y sont attachés.

*

Notes

:

(1) Malgré les engagements de Boris Eltsine, la base soviétique de Goudaouta n'a jamais réellement été évacuée : elle servait de base logistique aux "forces de paix russes en Abkhazie" jusqu'en 2008. Pierre Lellouche, à l'époque député européen, avait tenté en vain de s'y rendre.

(2) [URL : 3080]

Source principale : article de Michel Guenec, revue Herodote / 3ème trimestre 2010 "La Russie et les sécessionnistes géorgiens".

Voir aussi

:

- [URL : 3124]

- [URL : 2757]

- [URL : 2666]