Albanie : 3 morts lors de manifestations (2011)
2012-12-27

Des manifestations organisées par l'opposition, à Tirana, la capitale de l'Albanie, le 21 janvier 2011, ont dénoncé une nouvelle fois la fraude présumée qui aurait entouré les élections législatives de juin 2009 et demandé un nouveau décompte de voix.

Elles auraient réuni 300 000 personnes selon les organisateurs, 20 000 personnes selon les médias : 3 personnes ont été tuées par balle, 55 blessées (dont 25 policiers) et 113 arrêtées.

Les dirigeants de l'opposition, dont le leader socialiste, Edi Rama, ont annoncé que les manifestations reprendraient après le deuil : l'inhumation de Hekuran Deda, 45 ans, a eu lieu le 22 janvier. Celle des deux autres victimes a été différée suite aux besoins de l'enquête.

Le Premier ministre, Sali Berisha, a accusé l'opposition d'avoir "voulu monter un coup d'Etat violent en imaginant un scénario à la tunisienne pour l'Albanie".

Voir aussi [URL : 2333]