Nord Caucase : Haïdar Bammate (1890 - 1965), ministre des Affaires étrangères
2012-01-04

Haïdar Bammate est né le 3 novembre 1890 au Daghestan.

Après le lycée de Stavropol et la Faculté de droit de Saint Pétersbourg, il est affecté au secrétariat du vice-roi du Caucase, à Tiflis.

La République des Montagnards du Nord Caucase



Quelques mois avant la proclamation de la République des Montagnards du Nord Caucase, il fait déjà office de ministre des Affaires étrangères, poste auquel il est confirmé le 11 mai 1918.

Il participe à la délégation Nord causienne aux conférences de Trébizonde et de Batoumi, ainsi qu'à la Conférence de la Paix de Paris début 1919.

Il devient ensuite représentant diplomatique de la République des Montagnards du Nord Caucase à Tiflis, pour la Géorgie et pour l'Arménie : il obtient une aide militaire de l'Azerbaïdjan et de la Géorgie pour combattre les armées "blanches" de Dénikine.

L'exil



Après l'invasion de son pays par l'Armée rouge, il s'exile à Tiflis, puis à Paris.

En 1924, il participe aux prémices du Mouvement Prométhée, en particulier concernant un projet de constitution pour une confédération caucasienne regroupant le Nord Caucase, l'Azerbaïdjan et la Géorgie. Devant la prédominance des sociaux démocrates géorgiens et des moussavistes azerbaïdjanais, il s'oppose rapidement à ce mouvement.

En 1934, il crée le groupe "Caucase", qui poursuit sensiblement les mêmes objectifs que le Mouvement Prométhée, mais soutenu par le Japon et l'Allemagne, et non par la Pologne. En 1939, il en abandonne l'animation après la signature du pacte germano-soviétique.

Ministre des affaires étrangères de l'Afghanistan



Entretenant de bonnes relations avec le souverain afghan, il avait pris la nationalité afghane durant les années vingt : il devient en 1943, représentant diplomatique de l'Afghanistan en Suisse et le restera une dizaine d'années.

Il meurt en 1965.

*

Note

:

(1)

[URL : 3221]







Voir aussi :

- [URL : 3217]

- [URL : 3218]