L'ancien président ukraïnien Leonid Koutchma inculpé d'abus de pouvoir pour le meurtre du journaliste Guiorgui Gongadzé (avril 2011)
2012-02-15

Kiev, 22 mars 2011

Le pouvoir judiciaire ukrainien a ouvert une enquête concernant l'ancien président Léonid Koutchma, 72 ans, en fonction de 1994 à 2005, et à qui un pouvoir politique issu de la "Révolution orange" avait succédé.

Léonid Koutchma est soupçonné d'abus de pouvoir lors de l'assassinat d'un journaliste ukraïnien d'origine géorgienne, Gueorgui Gongadzé. Ce dernier, très critique vis-à-vis du pouvoir ukraïnien post-soviétique, avait disparu le 16 septembre 2000 et son corps avait été retrouvé décapité six semaines plus tard, à 100 kilomètres de Kiev. Depuis un ex-général ukraïnien, Olexy Poukatch, a avoué avoir étranglé de ses propres mains Gueorgui Gongadzé, sur ordre d'un ministre, Iouri Kravtchenko, qui s'est suicidé en 2005.

Pourtant, des enregistrements, effectués clandestinement par un ancien garde du corps de l'ex-président, avaient ensuite été rendus publics : une voix ressemblant à celle de Léonid Koutchma demandait que Gueorgui Gongadzé soit neutralisé.

Léonid Koutchma a déclaré à plusieurs reprises son innocence dans cette affaire. Par ailleurs, il semblerait que le délai de prescription de 10 ans s'applique sans contestation.

*

Selon la presse ukraïnienne, la véritable motivation de cette inculpation, qui ne pourra pas aboutir selon le code pénal ukraïnien, serait de blanchir l'ex-président Léonid Koutchma- qui fut le mentor du président ukraïnien actuel - et de clore un chapitre qui donne une mauvaise image de l'Ukraine sur le plan international.

Voir aussi :

- [URL : 1601]

- [URL : 3142]