Les Institutions de l'Union européenne
2014-01-01

L'Union européenne compte différentes institutions,

-

le Conseil européen

-"décisionnel"-, présidé par un président permanent, composé des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres,

-

le Conseil de l'Union européenne

-"décisionnel" et "législateur"-, composé des ministres des Etats membres,

-

le Parlement européen

-"législateur" et "contrôleur"-, dont les députés sont élus par les citoyens des pays membres au suffrage universel direct, pour 5 ans,

-

la Commission européenne

-"exécuteur"-, dont le président est proposé par les Etats membres au Parlement européen (mandat de 5 ans) / dont les commissaires sont proposés par le président de la Commission européenne au Conseil de l'Union européenne et au Parlement européen (mandat de 5 ans),

-

la Cour des comptes européenne

-"contrôleur des comptes communautaires"-, dont les membres sont nommés pour 6 ans par le Conseil de l'Union européenne, après consultation du Parlement,

-

la Cour de justice européenne

-"en charge du droit communautaire"-, dont les juges et les avocats généraux sont nommés pour 6 ans par les Etats membres.

Elle est également dotée d'autres structures

- le Service européen pour l'action extérieure (SEAE),

- le Comité économique et social européen,

- le Comité des régions,

- la Banque européenne d'investissement (BEI)

- le Médiateur européen,

- le Contrôleur européen de la protection des données,

- des offices et des agences spécialisées (une trentaine).

La zone euro



Pour les pays membres de l'Union européenne ayant adopté la monnaie commune, l'euro, (18 au 1er janvier 2014), quatre autres institutions existent /

-

l'Eurogroupe

, sous ensemble du Conseil européen des ministres de l'économie et des finances des pays adhérant à la zone euro,

-

la Banque centrale européenne (BCE)

-"en charge de l'euro"-, indépendante, dont les membres sont désignés par les Etats de l'Union européenne membres de la zone euro,

-

le Fonds européen de stabilité financière (FESF)

-"créé par les Etats de la zone euro en 2010, pour une durée de trois années", afin d'aider les Etats membres de cette zone en difficulté financière (dette souveraine),

-

le Mécanisme européen de stabilité (MES)

"appelé à succéder au FESF, avec des pouvoirs d'intervention plus larges et plus forts".



Pour en savoir plus :

- [URL : 3253]

- [URL : 643]

- [URL : 642]

- [URL : 554]

- [URL : 3250]

- [URL : 645]

- [URL : 644]

- [URL : 646]

- [URL : 3485]

- [URL : 3251]

- [URL : 3455]

- [URL : 3843]

- [URL : 3149]

- [URL : 3809]

- [URL : 4784]