Bucarest : 50 000 chiens errants
2011-04-10

En 2000, 200 000 chiens erraient dans la capitale roumaine : la destruction des quartiers traditionnells dans les années 1990 et le relogement de leurs habitants dans des logements sociaux avaient incité ces derniers à abandonner leurs compagnons canins à la rue. La reproduction naturelle avait fait le reste.

De 2006 à 2009, une somme de 1,3 million d'euros est dépensée afin de soigner les personnes mordues.

En 2008, un an après l'adhésion de la Roumanie à l'Union européenne, une loi interdit l'euthanasie des chiens errants.

En 2010, 13 200 personnes sont mordues (dont 2 500 enfants) et une femme en meurt.

Le 1er mars 2011, le Parlement roumain vote une nouvelle fois, autorisant la pratique de l'euthanasie des chiens errants non stérilisés, avec pour objectif de descendre leur nombre de 20 000 à mi-2012 : il resterait 30 000 chiens errants à Bucarest à cette date.

Les associations de défense des animaux engagent un véritable combat pour faire revenir les autorités roumaines sur leur décision.