Moldavie : état des lieux 2010 pour la francophonie (AFI)
2011-04-11

Maria Neagu, doctorante au département d'Histoire à l'Université de Laval, propose dans l'édition 2010 de "{L'Année francophone internationale}" un état des lieux pour la Moldavie.

EXTRAITS



Politique

:

"Les élections parlementaires de 2009 ont plongé la Moldavie dans une crise politique sans précédent dans son histoire récente. L'Alliance pour l'intégration européenne (AIE) s'avère être une alternative fragile face au Parti communiste. L'aile libérale de l'AIE opte pour un voisinage fraternel avec la Roumanie, pays avec lequel les Moldaves partagent un héritage culturel et linguistique commun, et se prononce pour l'adhésion à l'OTAN. L'aile démocratique soutient pour sa part un rapprochement avec la Russie et s'oppose farouchement à la perte de la neutralité du pays".

Culture

:

"Les festivals traditionnels "Martisor", "Vous invite Maria Biesu" et "Les nuits du jazz" se sont partagé la tête d'affiche culturelle avec d'autres évènements ponctuels, tels que l'inauguration de l'Allée des classiques littéraires à Balti et la mise sur pied de la "Commission Cojocaru" chargée d'investiguer et d'apprécier le régime communiste totalitaire en Moldavie.

Formée d'une trentaine de spécialistes en science humaines et sociales, cette Commission a présenté son rapport au Parlement le 6 juillet 2010 -date symbolique et chargée d'une mémoire douloureuse pour les Moldaves, car elle représente le jour où le régime soviétique a précédé, en 1949, aux plus grandes purges et déportations de l'histoire de la région
".

Pour en savoir plus et commander l'ouvrage [URL : 3169]

.